Archidiocèse de Rhodes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

36° 26′ 37″ N 28° 13′ 37″ E / 36.443674, 28.22701 ()

Archidiocèse de Rhodes
(la) Archidioecesis Rhodiensis
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Église catholique latine
Rite liturgique romain
Type de juridiction archidiocèse
Siège Rhodes
Titulaire actuel vacant
Langue(s) liturgique(s) grec
Paroisses 3
Prêtres 1
Superficie 2 714 km2
Population totale 150 500 (2010)
Population catholique 2 000 (2010)
Pourcentage de catholique 1,3 %
Site web www.catholicchurchrhodes.com/index.php?lang
Notice sur hierarchy catholic : Consulter

L'archidiocèse de Rhodes (en latin : archidioecesis Rhodiensis) est une église particulière de l'Église catholique en Grèce. Rétabli en 1928, son siège à Rhodes, dans l'île éponyme. Il est vacant depuis 1970.

Territoire[modifier | modifier le code]

L'archidiocèse de Rhodes couvre le Dodécanèse, archipel de la mer Égée dont les douze principales îles sont Astypalée, Kalymnos, Karpathos, Kassos, Kastelórizo, Cos, Leros, Nissiros, Patmos, Rhodes, Symi et Tilos.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1309, l'île de Rhodes devient le siège de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem. En 1522, l'île est conquise par les ottomans.

En 1523, Rhodes devient un siège in partibus infidelium.

Par la bulle Memores Nos du 3 mars 1797[1], le pape Pie VI unit le titre d'évêque de Rhodes à celui d'évêque de Malte.

La préfecture apostolique de Rhodes et des îles adjacentes est érigée le 14 août 1897, par le décret Cum controversia de la Sacrée Congrégation pour la propagation de la foi[2].

En 1912, lors de la guerre italo-turque, l'île de Rhodes et le reste du Dodécanèse sont occupés par le royaume d'Italie. Après la Première Guerre mondiale, par l'article 15 du traité de Lausanne de 1923, qui met fin à la Guerre d'indépendance turque, la Turquie renonce à ses revendications sur le Dodécanèse.

Par la constitution apostolique Pastoris aeterni du 28 mars 1928[3], le pape Pie XI rétablit l'archidiocèse de Rhodes.

Par la lettre apostolique Constitutione Apostolica du 30 mars 1930[4], Pie XI rattache à l'archidiocèse quelques îles adjacentes.

Cathédrales[modifier | modifier le code]

La cathédrale Saint-François-d'Assises de Rhodes est l'église cathédrale de l'archidiocèse[5].

La cathédrale Saint-Jean de Rhodes est l'ancienne cathédrale[6].

Ordinaires[modifier | modifier le code]

Archevêques titulaires de Rhodes[modifier | modifier le code]

Évêques de Malte, archevêques titulaires de Rhodes[modifier | modifier le code]

  • 1797-1807 : Vincenzo Labini, O.S.Io.Hieros[22]
  • 1847-1857 : Publio Maria Sant[23]
  • 1857-1874 : Gaetano Pace-Forno, OSA[24]
  • 1875-1888 : Carmelo Scicluna[25]
  • 1889-1914 : Pietro Pace[26]
  • 1915-1928 : Mauro Caruana, OBS[27]

Préfet apostolique de Rhodes et des îles adjacentes[modifier | modifier le code]

Archevêques de Rhodes[modifier | modifier le code]

  • 1928-1929 : vacant
    • 1928-1929 : Florido Ambrogio Acciari, OFM, administrateur apostolique
  • 1929-1937 : Giovanni Maria Emilio Castellani, OFM[28]
  • 1937-1938 : vacant
    • 1937-1938 : Pier Crisologo Fabi, OFM, administrateur apostolique
  • 1938-1970 : Florido Ambrogio Acciari, OFM[29]
  • depuis 1970 : vacant
    • 1970-1992 : Mikhaíl-Pétros Franzídis, OFM, administrateur apostolique
    • depuis 1992 : Nikólaos Fóscolos, administrateur apostolique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) La bulle Memores Nos du 3 mars 1797, dans Bullarii romani continuatio, Tomus sextus, Pars III, Prato, 1849, p. 2993-2995 (consulté le 30 juin 2013)
  2. (la) Le décret Cum controversia du 14 août 1897, publié aux Acta Sanctae Sedis (ASS), vol. XXX (1897-1898), p. 287-288 (consulté le 30 juin 2013)
  3. (la) La constitution apostolique Pastoris aeterni du 28 mars 1928, publiée aux Acta Apostolicae Sedis (AAS), vol. XX (1928), n° 7 (2 juillet 1928) p. 213-216 (consulté le 30 juin 2013)
  4. (la) La lettre apostolique Constitutione Apostolica du 30 mars 1930, publiée aux AAS, vol. XXII (1930), n° 11 (4 novembre 1930), p. 484 (consulté le 30 juin 2013)
  5. (en) Cathedral of St. Francis of Assisi (consulté le 29 juin 2013)
  6. (en) Former cathedral of St. John (consulté le 29 juin 2013)
  7. (en) Archbishop Ascanio Piccolomini (consulté le 30 juin 2013)
  8. (en) Archbishop Alfonso Gonzaga (consulté le 30 juin 2013)
  9. (en) Archbishop Karl Kaspar von Leyen-Hohengeroldseck (consulté le 30 juin 2013)
  10. (en) Archbishop Francesco Caetani (consulté le 30 juin 2013)
  11. (en) Archbishop Lorenzo Gavotti (consulté le 30 juin 2013)
  12. (en) Archbishop Franciscus Nicolini (consulté le 30 juin 2013)
  13. (en) Cardinal Giorgio Cornaro (consulté le 30 juin 2013)
  14. (en) Cardinal Giulio Piazza (consulté le 30 juin 2013)
  15. (en) Cardinal Alessandro Aldobrandini (consulté le 30 juin 2013)
  16. (en) Cardinal Raniero d’Elci (consulté le 30 juin 2013)
  17. (en) Cardinal Carlo Francesco Durini (consulté le 30 juin 2013)
  18. (en) Archbishop Nicolò Lercari (consulté le 30 juin 2013)
  19. (en) Cardinal Tommaso Maria Ghilini (consulté le 30 juin 2013)
  20. (en) Archbishop Giovanni Carmine Pellerano (consulté le 30 juin 2013)
  21. (en) Cardinal Antonio Dugnani (consulté le 30 juin 2013)
  22. (en) Archbishop Vincenzo Labini (consulté le 30 juin 2013)
  23. (en) Archbishop Publio Maria Sant (consulté le 30 juin 2013)
  24. (en) Archbishop Gaetano Pace-Forno (consulté le 30 juin 2013)
  25. (en) Archbishop Carmelo Scicluna (consulté le 30 juin 2013)
  26. (en) Archbishop Pietro Pace (consulté le 30 juin 2013)
  27. (en) Archbishop Mauro Caruana (consulté le 30 juin 2013)
  28. (en) Archbishop Giovanni Maria Emilio Castellani (consulté le 30 juin 2013)
  29. (en) Archbishop Florido Ambrogio Acciari (consulté le 30 juin 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]