Archidiocèse de Ranchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Archidiocèse de Ranchi
(la) Archidioecesis ranchiensis
La cathédrale Sainte-Marie, à Ranchi
La cathédrale Sainte-Marie, à Ranchi
Informations générales
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Archevêque Télesphore Toppo
Superficie 5 299 km2
Création du diocèse 1927
Élévation au rang d'archidiocèse 1953
Patron Saint François-Xavier
Diocèses suffragants Daltonganj, Dumka, Gumla, Hazaribag, Jamshedpur, Khunti, Port Blair, Simdega.
Adresse POB 5, Purulia Road, 834001 Ranchi, Jharkhand
Statistiques
Population 2 913 000 hab.
Population catholique 119 336 hab.
Nombre de paroisses 32
Nombre de prêtres 52
Nombre de religieux 317
Nombre de religieuses 798

L’archidiocèse de Ranchi est une circonscription ecclésiastique de l’Église catholique romaine en Inde. La mission des jésuites belges dans la région du Chotanagpur en Inde centrale, à la fin du XIXe siècle, devient un diocèse en 1927 qui est élevé au rang d’archidiocèse métropolitain en 1952. Géographiquement il couvre les deux districts civils de Ranchi et Lohardaga, dans l'État de Jharkhand.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers missionnaires belges, sous la conduite de Auguste Stockman, arrivent en chars à bœufs à Chaibasa en 1868. La région est peuplée de Hos, une tribu peu importante. En 1875 les missionnaires montent vers le nord et s’installent à Ranchi en 1875, une ville plus importante et garnison militaire.

Sarcophage contenant les restes de Constant Lievens (avec autel), dans la cathédrale de Ranchi

Un travail d’évangélisation parmi les Ouraons, les Mundaris et les Kharias commence et obtient quelque succès. L’arrivée du père Constant Lievens en 1885 donne une impulsion considérable à la mission[1]. Lievens, qui a compris l’importance de la terre dans la culture des Ouraons, les défend systématiquement, lorsqu’ils en sont spoliés. Ses succès auprès des tribunaux anglais, lui donne un prestige considérable. Très nombreux sont ceux qui deviennent chrétiens.

L’Église se développe rapidement avec de nombreuses missions, écoles, dispensaires et, à Ranchi, un collège secondaire. Des religieuses sont appelées pour le travail auprès des jeunes filles et des femmes. À partir de 1903 les religieuses Ursulines de Tildonk sont particulièrement actives dans ce domaine. Très rapidement des vocations sacerdotales et religieuses éclosent. Un séminaire est ouvert en 1914. Lievens est appelé l'apôtre du Chotanagpur.

En 1927 le diocèse de Ranchi est créé (25 mai 1927), son territoire étant détaché de celui de l’archidiocèse de Calcutta. Louis Van Hoeck en est le premier évêque.

Après la Seconde Guerre mondiale, les besoins pastoraux de la région, ou le nombre de catholiques va toujours augmentant nécessite la création de nouveaux diocèses : Sambalpur et Raigarh-Ambikapur sont érigés respectivement le 14 juin et 13 décembre 1951. L’année suivante, le 19 septembre 1952, Ranchi est élève au rang d’archidiocèse métropolitain avec Sambalpur, Raigarh-Ambikapur et Cuttack (Orissa) comme suffragants.

Suffragants[modifier | modifier le code]

La province métropolitaine de Ranchi couvre aujourd’hui l’ensemble de l’état de Jharkhand et les îles Andaman-et-Nicobar. Les diocèses suffragants sont : Daltonganj, Dumka, Gumla, Hazaribag, Jamshedpur. Khunti, Simdega et Port Blair (dans les îles Andaman-et-Nicobar).

Évêques et archevêques[modifier | modifier le code]

Évêques de Ranchi[modifier | modifier le code]

Archevêques de Ranchi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le procès en vue de la béatification du père Constant Lievens a été ouvert et en est aux premiers stades. Il est piloté par le diocèse de Bruges (Belgique), d'où Lievenes est originaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :