Archidiocèse de Luxembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

49° 36′ 34″ N 6° 07′ 52″ E / 49.609444, 6.131111

Archidiocèse de Luxembourg
(la) Archidioecesis Luxemburgensis
La cathédrale Notre-Dame, consolatrice des affligés, à Luxembourg
La cathédrale Notre-Dame, consolatrice des affligés, à Luxembourg
Informations générales
Pays Luxembourg
Affiliation Église catholique
Archevêque Mgr Jean-Claude Hollerich
Langue(s) liturgique(s) français et luxembourgeois
Superficie 2 586 km2
Création du diocèse 27 septembre 1870
Élévation au rang d'archidiocèse 23 septembre 1988
Patron saint Willibrord d'Utrecht
Diocèses suffragants aucun
Adresse 4, rue Génistre
2014 Luxembourg
Site officiel Site officiel
Statistiques
Population 455 000 hab.
Population catholique 393 800 hab.
Pourcentage de catholiques 86 %
Nombre de paroisses 275
Nombre de prêtres 160
Nombre de religieux 64
Nombre de religieuses 566
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

L’archidiocèse de Luxembourg (en luxembourgeois : Äerzbistum Lëtzebuerg ; en allemand : Erzbistum Luxemburg) est une circonscription ecclésiastique de l’Église catholique au Grand-Duché de Luxembourg. Créé comme ‘Vicariat apostolique de Luxembourg’ par Grégoire XVI en 1840, il devient diocèse en 1870 et archidiocèse en 1988. L’archidiocèse couvre l’entièreté du territoire du Grand-Duché.

Histoire[modifier | modifier le code]

Malgré l’importance historique et territoriale du duché de Luxembourg il ne s’y trouvait pas de siège épiscopal. Les paroisses dépendaient du très ancien archidiocèse de Trèves, et de cinq autres prélatures. La restructuration ecclésiastique des Pays-Bas (en 1559) attribue les paroisses de l’ancien duché (qui fait partie des XVII Provinces) aux diocèses de Namur et de Liège.

Lorsque la Belgique devient indépendante en 1830 le sud du Luxembourg reste avec les Pays-Bas. Ecclésiastiquement la situation est intenable et le pape Grégoire XVI crée le vicariat apostolique de Luxembourg (2 juin 1840) qui reprend un grand nombre de paroisses des diocèses de Namur et de Liège.

La crise politico-religieuse causée en 1841 par la nomination au vicariat de Johann-Theodoor Laurent, évêque notoirement ultramontain, retarde l’érection du diocèse.

Par le bref In hac Beati Petri du 27 septembre 1870, le pape Pie IX élève le vicariat apostolique au rang de diocèse.

Par la bulle Sicut homines du 23 avril 1988[1], le pape Jean-Paul II élève le diocèse de Luxembourg au rang d'archidiocèse.

Son territoire a les exactes dimensions du Grand-Duché de Luxembourg, mais il n’est pas métropolitain (sans suffragants).

Le grand séminaire de l'archidiocèse (séminaire Jean XXIII) se trouve à Luxembourg[2].

Cathédrale et basilique[modifier | modifier le code]

La cathédrale Notre-Dame de Luxembourg est l'église cathédrale de l'archidiocèse. La basilique Saint-Willibrord d'Echternach, ancienne église abbatiale, est une basilique mineure de l'archidiocèse.

Vicaires apostoliques, évêques et archevêques[modifier | modifier le code]

Vicaires apostoliques de Luxembourg[modifier | modifier le code]

  • 1833-1841 : Johann Theodoor van der Noot, démissionnaire
  • 1841-1856 : Johann Theodoor Laurent, démissionnaire (en 1848)
  • 1848-1870 : Nikolaus Adames

Évêques de Luxembourg[modifier | modifier le code]

  • 1870-1883 : Nikolaus Adames, démissionnaire
  • 1883-1918 : Johannes Koppes
  • 1920-1935 : Petrus Nommesh
  • 1935-1956 : Joseph Laurent Philippe, prêtre du Sacré-Cœur [SCI]
  • 1956-1971 : Léon Lommel
  • 1971-1988 : Jean Hengen

Archevêques de Luxembourg[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La constitution apostolique Sicut homines sur www.vatican.va (consulté le 2 avril 2013)
  2. http://w3.restena.lu/semlux/

Liens externes[modifier | modifier le code]