Archidiocèse de Gniezno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Archidiocèse de Gniezno
(la) Archidioecesis Gnesnensis
Cathédrale de Gnieno
Cathédrale de Gnieno
Informations générales
Pays Pologne
Archevêque Wojciech Polak
Superficie 8 122 km2
Création du diocèse
Élévation au rang d'archidiocèse v. 1000
Diocèses suffragants
Statistiques
Population 678 847 hab.(2006)
Population catholique 673 559 hab.
Nombre de paroisses 266
Nombre de religieux 121
Nombre de religieuses 262
Notice sur hierarchy catholic : Consulter

L’archidiocèse de Gniezno est un archidiocèse catholique situé en Pologne. Sa fondation, en l'an mil, marqua la création de l’Église de Pologne, en hommage au martyre de Wojciech. Traditionnellement, l'archevêque de Gniezno porte le titre de primat de Pologne.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’archevêché de Gniezno fut créé en l’an mil comme diocèse métropolitain indépendant, placé directement sous la seule autorité du pape, en vertu de l’Acte de Gniezno, décrété par l’empereur Othon III à la requête du duc polonais Boleslas. Othon III, qui était alors en pèlerinage à Gniezno sur la tombe de son ami, l’évêque martyr Wojciech, s’assura ensuite de l'accord du pape Sylvestre II. Pour premier archevêque (métropolite), le choix se porta sur le frère de Wojciech, Gaudentius. Deux évêques suffragants furent placés sous l’autorité de l’archevêque de Gniezno : ceux des diocèses de Kołobrzeg en Poméranie, et de Cracovie-Breslau. Mais quelques années plus tard, le diocèse de Kołobrzeg, gouverné jusque-là par l’évêque Reinbern, fusionna avec l’archevêché. Vers 1075, l’évêque de Poznań fut rattaché à la province ecclésiastique de Gniezno. Par la bulle de circonscription, dite aussi « bulle de Gniezno » (1136), le pape Innocent II confirma le statut de l’archevêque de Gniezno et la subordination des diocèses suffragants.

Le métropolite de Gniezno couronnait les rois de Pologne et fut à partir de 1412 Primat de Pologne et de Lithuanie. En 1466 le diocèse de Chelmno devint suffragant de Gniezno, puis en 1572 l’archevêque, en tant que primat de Pologne, obtenait la charge de régent (interroi) en cas de Vacance du trône.

En 1821, le pape Pie VII, par la bulle De salute animarum retrancha le diocèse de Wrocław de la province de Gniezno pour le placer directement sous l’autorité du Saint-Siège. Par la même occasion, l'archevêché de Gniezno se trouvait en union personnelle avec l’archevêché de Poznań puis même en 1946 avec l’archevêché de Varsovie. En vertu de la restructuration des diocèses polonais résultant de la constitution apostolique Totus Tuus Poloniae Populus du 25 mars 1992, le pape Jean-Paul II dissout l’union personnelle des diocèses de Gniezno et de Varsovie[1].

Archevêques de Gniezno[modifier | modifier le code]

Le titulaire actuel de l'archidiocèse est Mgr Wojciech Polak, il a pour évêque auxiliaire : Mgr Krzysztof Jakub Wętkowski

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Paul II, « Constitution apostolique Totus Tuus Poloniae populus », AAS 84 (1992), n°3, pp. 1099–1112.