Archidiocèse de Capoue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Archidiocèse de Capoue
(la) Archidioecesis Capuanus
Le campanile de la cathédrale de Capoue
Le campanile de la cathédrale de Capoue
Informations générales
Pays Italie
Archevêque Bruno Schettino
Superficie  km2
Création du diocèse IIe siècle
Élévation au rang d'archidiocèse Xe siècle
Diocèses suffragants aucun
Adresse Piazza Landolfo 1, 81043 Capoue, Italie
Statistiques
Population 191 500 hab.
Population catholique 186 400 hab.
Pourcentage de catholiques 97,3 %
Nombre de paroisses 60
Nombre de prêtres 81
Nombre de religieux 25
Nombre de religieuses 280
Notice sur hierarchy catholic : Consulter

L'archidiocèse de Capoue est un archidiocèse de l'Église catholique romaine italienne. Le siège est à Capoue, en Campanie, près de Naples (Italie).

L'archidiocèse comprend la ville de Capoue et est divisé en 60 paroisses, regrouppès en sept forani (doyennés), Capua, Bellona, Tifatina, Marcianise, Santa Maria Capua Vetere, Basso Volturno, Macerata. Il comte 191 500 habitants sur 5 000 km².

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon la tradition Capoue est christianisée par saint Prisce, un disciple de saint Pierre.

Le diocèse est fondé au IIe siècle comme Capuanus. Le premier évêque historiquement connu est Protasius, qui est présent au concile romain de 313 sous le pape Miltiade. Il est succédé par Protus Vincentius, un diacre romain et légat du pape Sylvestre Ier au premier concile de Nicée. Il joue un rôle important dans les discussions sur l'arianisme et est aussi présent au concile de Sardica (343). Au conciliabulum d'Arles (353) il donne son accord sur la déposition de saint Athanase.

En 841, durant l'épiscopat de Saint Paulinus, la ville de Capoue est détruite par les Saracens et une grande partie de la population se déplace vers un autre lieu. L'ancienne ville autour de la basilique de "Santa Maria Maggiore" est repeuplé après et s'appelle Santa Maria Capua Vetere. Le premier évêque du diocèse de Capua Nova est Landulf (843-879). Le pape Jean XIII se refugie en 968 à Capoue et élève le diocèse au rang d'archidiocèse en 966. Le premier archevêque est Jean (966-973).

En 1087, sous le pape Victor III, et en 1118, sous Gélase II, des conciles sont organisés à Capoue. Au concile de 1118 l'empereur Henri V et l'antipape Grégoire III (Burdinus) sont excommuniés.

En 1602, l'éminent théologien et cardinal Robert Bellarmin est envoyé à Capoue comme archevêque par le pape Clément VIII. Il y introduit les réformes voulues par le Concile de Trente. L'estimant indispensable à Rome Paul V l'y rappelle en octobre 1605, presque qu'immédiatement après son élection au siège de Pierre.

À partir de 1979, l'archidiocèse de Capoue est un suffragant de l'archidiocèse de Naples, c'est-à-dire qu'il n'a plus de province ecclésiastique ni statut métropolitain.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]