Archidiocèse de Bukavu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Archidiocèse de Bukavu
(la) Archidioecesis Bukavuensis
Cathédrale Notre-Dame de la Paix, à Bukavu
Cathédrale Notre-Dame de la Paix, à Bukavu
Informations générales
Pays Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Archevêque François-Xavier Maroy Rusengo
Superficie 8 815 km2
Création du diocèse 10 novembre 1959
Élévation au rang d'archidiocèse 1959
Diocèses suffragants Butembo-Beni, Goma, Kasongo, Kindu, Uvira
Adresse Avenue Mbaki 18, B.P. 3324, Bukavu, Kivu
Statistiques
Population 1 809 000 hab.
Population catholique 920 200 hab.
Pourcentage de catholiques 51 %
Nombre de paroisses 34
Nombre de prêtres 113
Nombre de religieux 222
Nombre de religieuses 503

L’archidiocèse de Bukavu est une circonscription ecclésiastique de l'Église catholique romaine en République démocratique du Congo. Le vicariat apostolique du Kivu a été créé en 1929 ; il devient vicariat apostolique de Costermansville en 1952, puis vicariat apostolique de Bukavu en 1959. Le vicariat apostolique de Bukavu est élevé au rang d'archidiocèse le 10 novembre 1959.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle Les Pères Blancs (Missionnaires d’Afrique) fondent dans la région du Kivu (ancien royaume de Bashi) de nombreux postes missionnaires, avec écoles et dispensaires. Ces postes sont rassemblés en un ‘Vicariat apostolique du Kivu’ érigé le 12 décembre 1912 par Pie X. Ce vicariat est bientôt divisé en d’autres entités qui deviendront plus tard les diocèses qui portent les noms de Goma, Kasongo, Uvira, et autres.

Le vicariat change plusieurs fois de nom au cours du XXe siècle pour s’appeler en 1952, ‘Vicariat apostolique de Costermansville’, une ville fondée en 1901 par les autorités coloniales belges sur la rive sud-ouest du lac Kivu. Comme la ville est rebaptisée ‘Bukavu’ en 1953, le vicariat s’adapte et devient ‘Vicariat apostolique de Bukavu en 1954.

Le 10 novembre 1959 - en préparation à l’indépendance qui est proche - Jean XXIII érige et réorganise la hiérarchie de l’Église catholique sur l’ensemble du territoire du Congo belge. Ainsi Bukavu devient un des six archevêchés métropolitains de la nouvelle ‘République du Congo’.

L’archidiocèse et ses institutions sont souvent victimes de troubles graves, et même de conflits armés, qui agitent la région du Kivu riche en ressources naturelles et située à la frontière du Rwanda. En 1967 des mercenaires belges (avec gendarmes katangais) qui tentent de prendre le contrôle de la région sont chassés par l’armée du général Mobutu.

La première guerre du Congo (1996-1997), durant laquelle l’archevêque de Bukavu, Christophe Munzihirwa est assassiné (29 octobre 1996), la seconde guerre du Congo (1998-2002) et celle qui s’ensuivit, la guerre du Kivu (2004-2009) laissent toutes des traces douloureuses. La sécurité publique étant loin d’être assurée les institutions éducatives, caritatives et hospitalières de l’archidiocèse fonctionnent toutes au ralenti.

Diocèses suffragants[modifier | modifier le code]

Bukavu est un archidiocèse métropolitain. Ses diocèses suffragants sont : Butembo-Beni, Goma, Kasongo, Kindu et Uvira

Supérieurs ecclésiastiques[modifier | modifier le code]

Vicaires apostoliques du Kivu[modifier | modifier le code]

Vicaires apostoliques de Bukavu[modifier | modifier le code]

Archevêques de Bukavu[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]