Archidiocèse de Bamako

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’archidiocèse de Bamako est une juridiction de l'Église catholique au Mali, unique siège métropolitain du pays.

Archidiocèse de Bamako
(la) Archidioecesis Bamakoënsis
Pays Mali
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction archidiocèse
Création 14 septembre 1955
Siège Cathédrale du Sacré-Cœur-de-Jésus de Bamako
Diocèses suffragants
Titulaire actuel Mgr Jean Zerbo
Paroisses 10
Prêtres 47
Religieux 43
Religieuses 110
Superficie 82 500 km2
Population totale 3 600 000
Population catholique 128 800
Pourcentage de catholique 3 6 %
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Historique[modifier | modifier le code]

La préfecture apostolique du Sahara et du Soudan est érigée en 1868. Elle devient vicariat apostolique en 1891 qui est rebaptisé vicariat apostolique du Sahara au Soudan français le 19 juillet 1901.

Le 2 juillet 1921, il est divisé en vicariat apostolique de Bamako et vicariat apostolique de Ouagadougou.

Le vicariat perd progressivement des territoires à l'occasion de l'érection des préfectures apostoliques de Bobo-Dioulasso (aujourd'hui au Burkina Faso) en 1927, N'Zérékoré (aujourd'hui en Guinée) en 1937, Gao (aujourd'hui diocèse de Mopti) en 1942 et Kayes en 1947.

Le 14 septembre 1955, il est élevé au rang d'archidiocèse métropolitain. Le 10 mars 1962, il perd à nouveau du territoire à l'occasion de la création du diocèse de Ségou.

Son siège se trouve en la cathédrale du Sacré-Cœur-de-Jésus de Bamako.

Liste des ordinaires[modifier | modifier le code]

Est préfet apostolique du Sahara et du Soudan[modifier | modifier le code]

Sont vicaires apostoliques du Sahara et du Soudan[modifier | modifier le code]

Sont vicaires apostoliques du Sahara au Soudan Français[modifier | modifier le code]

Sont vicaires apostoliques de Bamako[modifier | modifier le code]

Sont archevêques de Bamako[modifier | modifier le code]

Diocèses suffragants[modifier | modifier le code]

L'archidiocèse de Bamako a cinq diocèses suffragants :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]