Archibald Primrose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Primrose.
Archibald Primrose
Image illustrative de l'article Archibald Primrose
Fonctions
48e Premier ministre du Royaume-Uni
Monarque Victoria
Prédécesseur William Ewart Gladstone
Successeur Robert Arthur Talbot Gascoyne-Cecil
Chef de l'opposition du Royaume-Uni
Monarque Victoria
Prédécesseur Robert Arthur Talbot Gascoyne-Cecil
Successeur William Vernon Harcourt
Secrétaire d'État des Affaires étrangères
Premier ministre William Ewart Gladstone
Prédécesseur Robert Arthur Talbot Gascoyne-Cecil
Successeur Stafford Northcote
Premier ministre William Ewart Gladstone
Prédécesseur Robert Arthur Talbot Gascoyne-Cecil
Successeur John Wodehouse
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Berkeley Square, Mayfair, Londres
Date de décès (à 81 ans)
Lieu de décès Drapeau : Royaume-Uni Epsom
Nationalité britannique
Parti politique Parti libéral
Conjoint Hannah de Rothschild[1]
Enfant(s) 4 enfants
Diplômé de Christ Church

Signature

Archibald Primrose
Premiers ministres du Royaume-Uni

Archibald Philip Primrose (7 mai 184721 mai 1928), 5e comte de Rosebery, fut un premier ministre et homme politique britannique, connu sous les noms d'Archibald Primrose (1847-1851) et Lord Dalmeny (1851-1868).

Biographie[modifier | modifier le code]

Archibald Primrose étudie à Eton puis à Oxford en 1866. En 1868, la mort de son grand-père et l'héritage de ses titres le contraignent à cesser ses études avant l'obtention de son diplôme.

Libéral, il est nommé en 1881 sous-secrétaire des affaires écossaises au ministère de l'Intérieur avant de démissionner en 1883. Il participe à la création d'un ministère de l'Écosse en 1885. Il devient Lord du sceau privé en 1885, secrétaire d'État aux Affaires étrangères en 1886 et de 1892 à 1894. Après la démission de William Ewart Gladstone, en 1894, il devient Premier ministre jusqu'en 1895 où il fut battu aux élections. Il démissionne de son poste de leader du Parti libéral, en 1896.

Il est l'auteur de biographies historiques dont une de Napoléon, en 1901, intitulée Napoléon. La Dernière Phase (Napoleon, the Last Phase).

Amateur de courses équestres, il gagna également le Derby à trois reprises.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Ian Donnachie, George Hewitt, A companion to Scottish History, B.T. Batsford, Londres (1989) (ISBN 0713457392) (en) p170-171.

Liens externes[modifier | modifier le code]