Archibald Lucius Douglas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sir Archibald Lucius Douglas
Caricature d'Archibald Lucius Douglas de juillet 1902 par Leslie Ward
Caricature d'Archibald Lucius Douglas de juillet 1902 par Leslie Ward

Naissance 8 février 1842
Flag of the United Kingdom.svg Québec, Canada
Décès 12 mars 1913 (à 71 ans)
Flag of England.svg Newnham, Angleterre
Origine Britannique
Allégeance Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Arme Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Grade Amiral
Années de service 1856 – 1907
Commandement Commander-in-Chief, North American Station
Commander-in-Chief, Portsmouth
Distinctions Chevalier grand-croix de l'ordre du Bain
Chevalier grand-croix de l'ordre royal de Victoria
Ordre du Soleil levant
Commandeur de la Légion d'honneur

Sir Archibald Lucius Douglas, ODB, ORV, (8 février 1842 - 12 mars 1913) est un amiral canadien de la Royal Navy. Il fut conseiller étranger au Japon pendant l'ère Meiji.

Biographie[modifier | modifier le code]

Douglas est né à Québec en 1842. Il fréquenta la Quebec High School avant de s'engager dans la Royal Navy en qualité de cadet en 1856[1].

Il fut sélectionné pour diriger la seconde mission navale britannique au Japon en 1873, et servit de conseiller étranger de la jeune marine impériale japonaise jusqu'en 1875[2].

Douglas forma une trentaine d'officiers à l'académie navale impériale du Japon, basée à Tsukiji près de Tokyo. Durant son séjour au Japon, il fit partie en tant que conseiller de l'expédition de Taïwan de 1874, la première grande opération à l'étranger de la marine japonaise.

On lui attribue également l'introduction du football parmi les cadets de la marine[3].

Durant la guerre russo-turque de 1877-1878, Douglas commanda le HMS Egeria (en) lors d'une mission de renseignement à Petropavlovsk au Kamtchatka, ville qu'il trouva abandonnée par sa garnison russe[4].

En 1898, Douglas fut promu commandant en chef de l'escadre des Indes orientales[5] et Second Sea Lord en 1899[1]. Promu vice-amiral en 1901, il fut nommé à la tête de l'escadre nord-américaine en 1902[6]. Il se retira du service en 1907[1].

En 1910, Douglas fut fait doctor of Laws de l'université McGill. Il reçut l'ordre du Bain en 1902 et l'ordre royal de Victoria en 1905.

Douglas est mort à Newnham en Angleterre en 1913 à l'âge de 71 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) W. Stewart Wallace, ed., The Encyclopedia of Canada, vol. II, Toronto, University Associates of Canada, 1948, 411p., p. 229
  2. (en) Ian Gow, 'The Douglas Mission (1873-79) and Meiji Naval Education' in J.E. Hoare ed., Britain & Japan : Biographical Portraits vol. III, Japan Library 1999 (ISBN 978-1-873410-89-9)
  3. (en) Embassy of Japan in the UK
  4. Cambridge Journals
  5. William Loney RN
  6. England's Share in Togo's Victory Ashburton Guardian, 1905

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Archibald C. Douglas, Life of Admiral Sir Archibald Lucius Douglas, G.C.B, G.C.V.O, Commander of the Legion of Honour, Order of the Rising Sun of Japan, Spanish Naval Order of Merit, Mortimer Bros, 1938 AISN B001CO3IT8