Archias de Corinthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Archias est un citoyen corinthien et le fondateur quasi mythologique de la colonie de Syracuse, en Sicile[1].

Légende[modifier | modifier le code]

Archias tombe amoureux du fils de Mélissos, Actéon[2], le plus beau et le plus modeste des jeunes de son âge dans la ville, et se met à le courtiser. Constatant qu'il n'arrive pas à persuader le jeune de lui céder, il projette de le kidnapper. Il s'invite chez Mélissus pour prendre part à un festin. Avec ses complices, il fait violence au garçon et tente de l'enlever. La famille résiste, et dans le bras-de-fer qui suit, Actéon perd la vie.

Mélissus demande justice aux Corinthiens, qui font la sourde oreille. En réponse, il monte au sommet du temple de Poséidon, invoque ce dieu pour qu'il venge le meurtre de son fils et se jette sur les rochers. Une grande famine en résulte, et l'oracle, consulté, annonce qu'il faut venger la mort d'Actéon. Archias s'exile volontairement et mène un groupe de Corinthiens en Sicile, où ils établissent la colonie de Syracuse.

Après avoir fondé cette ville et engendré deux filles, Archias est « traîtreusement » tué par Téléphus, qui a été exploité par lui dans son enfance.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pausanias le Périégète, La Périégèse, 5.7.3.
  2. À ne pas confondre avec le fils homonyme d'Aristée

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Crédit de traduction[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]