Arche de la Paix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arche de la Paix
Peacearch-usside.jpg

L’arche du côté américain

Présentation
Type
Style
Architecte
Construction
1921
Hauteur
20,5m
Statut patrimonial
Géographie
Pays
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Colombie-Britannique
voir sur la carte de Colombie-Britannique
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’État de Washington
voir sur la carte de l’État de Washington
Red pog.svg


L’Arche de la Paix est un monument situé sur la frontière entre les États-Unis et le Canada, entre les villes de Blaine, Washington et Surrey, Colombie-Britannique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il fut construit par Samuel Hill et inauguré en septembre 1921. Il commémore la signature du traité de Gand, signé 24 décembre 1814, qui marqua la fin de la Guerre de 1812 entre les États-Unis et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande.

L’Arche de la Paix vu du côté canadien

Le côté américain de l’Arche porte l’inscription suivante: « Children of a common mother » (enfants d’une même mère) et le côté canadien, « Brethren dwelling together in unity » (des frères vivant ensemble dans l’harmonie). Sous l’Arche, sur une grille posée exactement sur la frontière, l’inscription suivante peut être lue: « May these gates never be closed » (que ces portes ne soient jamais closes)[1].

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :