Arch Linux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis ArchLinux)
Aller à : navigation, rechercher
Arch Linux
Logo
Image illustrative de l'article Arch Linux

Famille GNU/Linux
Type de noyau Monolithique modulaire
(Linux)
État du projet En développement (mises à jour en rolling release)
Plates-formes i686, x86-64
Licence GNU GPL et autres
Dernière version stable 2014.08.01 (1er août 2014) [+/−]
Méthode de mise à jour Rolling release
Gestionnaire de paquets Pacman, Yaourt
Site web ArchLinux.org

Arch Linux est une distribution Linux créée par Judd Vinet qui met l'accent sur la simplicité (selon le principe KISS[1]). Judd a été inspiré par une autre distribution Linux appelée Crux Linux[2].

Philosophie[modifier | modifier le code]

Arch Linux a été conçue pour être le système d'exploitation parfait pour les utilisateurs avancés. Sa philosophie sans artifices ni outils de configuration est très proche de Slackware dans le sens où elle requiert un certain niveau de connaissances pour être installée, mais elle reste toutefois simple à maintenir. La philosophie de Arch peut être résumée en trois points :

  • Rester simple et légère (selon le principe KISS) ;
  • À un moment ou à un autre, un utilisateur aura besoin de comprendre comment fonctionne son système pour pouvoir le dépanner. L'utilisation d'un environnement graphique masquant généralement le fonctionnement du système finit souvent par rendre l'utilisateur incapable de résoudre des problèmes qui y sont liés ;
  • Arch autorise les utilisateurs à contribuer de la manière qu'ils le souhaitent tant que ces contributions ne vont pas à l'encontre des idéaux de conception ou de philosophie.

Arch Linux est une distribution en constante évolution et de nouveaux paquets apparaissent chaque jour (on parle de rolling release). En utilisant le gestionnaire de paquets, les utilisateurs peuvent garder leur système à jour très facilement. Contrairement à certaines distributions qui encouragent leurs utilisateurs à installer les nouvelles versions dès qu'elles paraissent, les versions d'Arch Linux sont simplement des clichés pris à un instant T qui incluent, parfois, un utilitaire d'installation révisé.

Variantes[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs variantes plus ou moins actives de Arch Linux :

Gestionnaire de paquets[modifier | modifier le code]

L'installation des paquets passe par ABS : Arch Linux Build System, un système ressemblant aux « ports » des BSD[2]. ABS permet d'installer des paquets binaires précompilés, ou de compiler un paquet depuis ses sources. Les paquets binaires, les plus courants, sont gérés par le gestionnaire de paquets pacman. Les paquets sont optimisés pour les architectures i686 et x86 64, et les paquets des dépôts officiels sont maintenus par des Trusted Users, des utilisateurs de confiance.

Les paquets construits à partir des sources utilisent le dépôt spécial AUR : Arch User Repository. Les paquets sur l'AUR sont en fait des scripts qui téléchargent, compilent et configurent automatiquement chaque logiciel. Ces scripts sont développés et maintenus par la communauté.

En complément de ces dépôts officiels, il existe de nombreux dépôts maintenus par les utilisateurs de Arch Linux. Certains de ces dépôts ont un thème précis comme le support d'un noyau temps réel ou bien ont des vocations plus généralistes comme le dépôt des utilisateurs de archlinux.fr.

Dépôts[modifier | modifier le code]

Les paquets pour Arch Linux sont disponibles dans l'arbre des paquets et ses miroirs. Actuellement, il existe de nombreuses branches différentes dont :

  • Core - Contient tous les paquets requis pour installer un système GNU/Linux de base ;
  • Extra - Contient des paquets non requis pour un système de base mais utiles pour améliorer l'utilisation quotidienne (environnements de bureau, langages de programmation, etc.) ;
  • Testing - Contient des paquets susceptibles de poser problème durant une mise à jour et qui sont en attente de rapports de bugs ;
  • Community - Contient les paquetages choisis par vote sur AUR et maintenus par les Trusted Users (TU)
  • Multilib - Contient les paquets des programmes/bibliothèques en 32bits pour l'architecture 64bits (e.g. wine, skype et flashplugin, etc). Cela permet d'utiliser des applications qui n'existent qu'en 32bits.
  • Source - Contient les sources de certains paquets, dont ceux du paquet Community
  • Iso - Contient des fichiers pour l'installation d'Arch Linux

En plus de ces paquets, il existe trois dépôts de test pour les logiciels (et versions de logiciels) pouvant avoir une place dans ces dépôts :

  • Testing - Pour les paquets de Core et Extra
  • Community-testing - Pour les paquets de Community
  • Multilib-testing - Pour les paquets de Multilib

Par défauts, ces trois dépôts ne sont pas utilisés par pacman.

Historique[modifier | modifier le code]

L'ancien logo

Le 1er octobre 2007, Judd Vinet abandonne la tête de Archlinux au profit de Aaron Griffin[4].

Le projet change de logo en décembre 2007.

Jusqu'à la version 0.8 (Voodoo), Arch utilisait un schéma de parution particulier, les numéros de version indiquant des changements dans l'installateur et les paquets inclus sur le CD d'installation, et n'ayant aucun rapport avec une quelconque indication de la maturité de la distribution. Depuis le mois d'avril 2007, les développeurs ont abandonné ce schéma de numérotation au profit d'une numérotation basée sur la date de publication (à l'instar d'autres distributions comme Ubuntu ou Mandriva), toujours associée à un nom de code. La version 2007.05 est la première à suivre cette nouvelle règle. Les nouvelles publications se feront simultanément avec la parution de nouvelles versions du noyau Linux.

Depuis juillet 2012 une image d'installation est fournie chaque mois par les développeurs d'Arch[5].

Chronologie des versions
Date Version Nom
1er décembre 2012 (en) Arch Linux 2012.12.01
(fr) Arch Linux 2012.12.01
1er novembre 2012 (en) Arch Linux 2012.11.02
(fr) Arch Linux 2012.11.02
7 octobre 2012 (en) Arch Linux 2012.10.06
(fr) Arch Linux 2012.10.06
7 septembre 2012 (en) Arch Linux 2012.09.07
(fr) Arch Linux 2012.09.07
4 août 2012 (en) Arch Linux 2012.08.04
(fr) Arch Linux 2012.08.04
15 juillet 2012 (en) Arch Linux 2012.07.15
(fr) Arch Linux 2012.07.15
19 août 2011 (en) Arch Linux 2011.08.19
(fr) Arch Linux 2011.08.19
18 mai 2010 (en) Arch Linux 2010.05
(fr) Arch Linux 2010.05
Less is more
10 août 2009 (en) Arch Linux 2009.08
(fr) Arch Linux 2009.08
16 février 2009 (en) Arch Linux 2009.02
(fr) Arch Linux 2009.02
24 juin 2008 (en) Arch Linux 2008.06
(fr) Arch Linux 2008.06
Overlord
31 mars 2008 (de) Arch Linux 2008.03-1 Core Dump
7 octobre 2007 (en) Arch Linux 2007.08-2
(fr) Arch Linux 2007.08-2
Don't Panic
10 septembre 2007 (en) Arch Linux 2007.08-1 Don't Panic
5 août 2007 (en) Arch Linux 2007.08
(fr) Arch Linux 2007.08
Don't Panic
17 mai 2007 (en) Arch Linux 2007.05
(fr) Arch Linux 2007.05
Duke
31 mars 2007 (en) Arch Linux 0.8
(fr) Arch Linux 0.8
Voodoo
23 mai 2006 (en) Arch Linux 0.7.2
(fr) Arch Linux 0.7.2
Gimmick
5 janvier 2006 (en) Arch Linux 0.7.1 Noodle
24 janvier 2005 (en) Arch Linux 0.7 Wombat
1er mars 2004 (en) Arch Linux 0.6 Widget
21 juillet 2003 (en) Arch Linux 0.5 Nova
18 décembre 2002 (en) Arch Linux 0.4 Dragon
7 août 2002 (en) Arch Linux 0.3 Firefly
17 avril 2002 (en) Arch Linux 0.2 Vega
11 mars 2002 (en) Arch Linux 0.1 Homer

Distributions basées sur Arch Linux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Kiss - ArchwikiFR », sur wiki.archlinux.fr (consulté le 7 mars 2013)
  2. a et b (en) Ladislav Bodnar, « DistroWatch.com: Put the fun back into computing. Use Linux, BSD. », sur distrowatch.com,‎ 3 août 2003 (consulté le 7 mars 2013)
  3. (en) « Arch Linux ARM » (consulté le 8 juillet 2014)
  4. Arch Leadership, le 1er octobre 2007
  5. Image d’installation 2012.07.15 disponible

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]