Arcana (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arcana.

Arcana

Pays d'origine Suède
Genre musical Dark atmosphérique, néoclassique gothique, heavenly voices
Années actives Depuis 1994
Labels Cold Meat Industry
Cyclic Law
Erebus Odora
Kalinkaland Records
Site officiel www.erebusodora.net/arcana
Composition du groupe
Membres Peter Bjärgö
Ann-Mari Thim
Ia Bjärgö
Mattias Borgh
Núria Luis
Sergio Gamez Martinez
Anciens membres Ida Bengtsson
Stefan Eriksson

Arcana est un groupe suédois de musique néoclassique gothique/dark atmosphérique formé en 1994 par Peter Bjärgö connu alors sous le nom de Peter Pettersson.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au départ un projet solo, Arcana devient un duo quand Peter Pettersson recrute la chanteuse Ida Bengtsson avec qui il enregistre une démo qu'il envoie à Roger Karmanik, fondateur du label Cold Meat Industry[1]. Ce dernier apprécie la musique du groupe et lui propose de figurer sur une compilation du label avec une chanson, avant de le signer pour deux albums. Le premier album, Dark Age of Reason sort en 1996. Un maxi de trois titres, intitulé Lizabeth sort l'année suivante, juste avant le second album Cantar de Procella.

L'année 2000 voit la parution du maxi Isabel, comportant trois titres, et de l'album ...The Last Embrace toujours chez Cold Meat Industry dont le contrat a été prolongé. Le violoncelliste Marcus Ohlsson a participé à l'enregistrement du disque, ainsi que Johan Hallgren pour les chœurs. En 2001 Ida Bengtsson quitte Arcana. Elle est remplacée par Ann-Mari Thim. En outre, un troisième membre intègre le groupe en la personne de Stefan Eriksson. C'est cette formation en trio qui enregistre l'album Inner Pale Sun qui sortira en 2002, précédé de plusieurs mois par le CD 2 titres Body of Sin. The New Light, la compilation de titres inédits enregistrés entre 1994 et 2003, voit le jour en 2004 pour célébrer les dix ans d'existence d'Arcana. Elle paraît chez le label Cyclic Law.

Peter s'est marié en 2003 à Cecilia Bjärgö dont il a choisi de prendre le nom de famille[2]. De plus, Cecilia (souvent désignée à cette époque sous le diminutif Ia) vient renforcer les rangs du groupe (dans les chœurs) qui est désormais un quatuor. En 2005 paraît le nouvel album, Le Serpent Rouge, aux sonorités plus orientales. Il est publié sur le propre label de Peter : Erebus Odora. En 2006 Arcana signe chez le label allemand Kalinkaland Records qui distribue l'album Raspail en 2008, le nom faisant référence à François-Vincent Raspail[3]. Un cinquième membre a intégré le groupe aux percussions: Mattias Borgh.

En décembre 2009 le départ de Stefan Eriksson est annoncé par Peter Bjärgö sur le MySpace du groupe.

En 2012, après la parution d'un album solo de Peter Bjärgö, The Architecture of Melancholy, sortent deux nouveaux disques d'Arcana : un maxi de trois titres, Emerald, suivi du nouvel album As Bright as a Thousand Suns, tandis que les musiciens espagnols Sergio Gamez Martinez et Núria Luis qui accompagnent la formation sur scène depuis deux ans, respectivement aux claviers et au violon, sont intégrés comme membres à part entière. En parallèle, la chanteuse Ann-Mari Thim s'investit dans un projet solo nommé Angelic Foe dont le premier album, Oppressed by The Heavens, est commercialisé en octobre.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Dark Age of Reason - 1996
  • Cantar de Procella - 1997
  • ...The Last Embrace - 2000
  • Inner Pale Sun - 2002
  • Le Serpent Rouge - 2005
  • Raspail - 2008
  • As Bright as a Thousand Suns - 2012

Compilations[modifier | modifier le code]

  • The New Light (Inédits et raretés) - 2004
  • The Lotus Eaters : Tribute to Dead Can Dance - 2004 (compilation multi artistes, hommage à Dead Can Dance) 1 titre : In The Wake of Adversity
  • Summoning Of The Muse - A tribute to Dead Can Dance - 2005 (compilation multi artistes, hommage à Dead Can Dance, label : Projekt Records) 2 titres : The Arcane et Enigma of The Absolute
  • Koumyou : Dark Artists for Japan Earthquake Relief - 2011 (compilation multi artistes en soutien aux victimes du séisme du 11 mars 2011) 1 titre inédit: The Irreversible Truth
  • The Extra Songs of Arcana (rassemble des titres parus sur des compilations multi artistes et des maxis) - 2014

Coffret[modifier | modifier le code]

  • The First Era 1996-2002 (Edition limitée. Regroupe les quatre premiers albums avec des raretés) - 2010

Maxis[modifier | modifier le code]

  • Lizabeth (3 titres) - 1997
  • Isabel (3 titres) - 2000
  • Body of Sin (2 titres) - 2002
  • Un passage silencieux (2 titres) - 2011. Tiré à 100 exemplaires et distribué seulement aux personnes ayant achetée l'édition box (qui contenait un code à retourner) de l'album Le Serpent rouge.
  • Emerald (3 titres) - 2012

Formation[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Peter Bjärgö (ex Peter Pettersson): chant, divers instruments (depuis 1994)
  • Ann-Mari Thim: chant (depuis 2001)
  • Ia Bjärgö: chœurs (depuis 2004)
  • Mattias Borgh: percussions (depuis 2006)
  • Núria Luis: violon (depuis 2012)
  • Sergio Gamez Martinez: claviers (depuis 2012)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Ida Bengtsson: chant (1994 à 2001)
  • Stefan Eriksson: programmations, divers instruments (2001 à 2009)

Projets parallèles[modifier | modifier le code]

  • Peter Bjärgö mène également son projet de musique industrielle Sophia, depuis 2000, auquel s'est joint Stefan Eriksson.
  • Associé à Tomas Pettersson, du groupe Ordo Rosarius Equilibrio, il a sorti un single intitulé Homo Rattus en 2001 sous le nom de Victoria.
  • En 2005, il sort l'album Out of the Darkling Light, Into the Bright Shadow en collaboration avec Gustaf Hildebrand.
  • 2009 voit la parution d'un album en solo, A Wave of Bitterness, sur le label Kalinkaland Records.
  • Un second album en solo, The Architecture of Melancholy, est distribué en décembre 2011 par le label Cyclic Law.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel, voir section "History"
  2. Lire l'interview accordée à Obskure.com en octobre 2004
  3. Tony F., Arcana: Raspail, sur nonpop.de