Arbre syntaxique abstrait

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AST.

En informatique, un arbre syntaxique abstrait (abstract syntax tree, ou AST, en anglais) est un arbre dont les nœuds internes sont marqués par des opérateurs et dont les feuilles (ou nœuds externes) représentent les opérandes de ces opérateurs. Autrement dit, généralement, une feuille est une variable ou une constante.

Un arbre syntaxique abstrait est utilisé par un analyseur syntaxique comme un intermédiaire entre un arbre d'analyse et une structure de données. On l'utilise comme la représentation intermédiaire interne d'un programme informatique pendant qu'il est optimisé et à partir duquel la génération de code est effectuée.

Un AST diffère d'un arbre d'analyse par l'omission des nœuds et des branches qui n'affectent pas la sémantique d'un programme. Un exemple classique est l'omission des parenthèses de groupement puisque, dans un AST, le groupement des opérandes est explicité par la structure de l'arbre.

La création d'un arbre syntaxique abstrait pour un langage décrit par sa grammaire est généralement facile : la plupart des règles de la grammaire créent un nouveau nœud dont les branches sont les symboles de la règle. Les seules règles qui n'ajoutent pas de symboles à l'arbre sont les règles de groupement, qui sont représentées par un nœud (parenthèses, par exemple). Un analyseur syntaxique peut aussi créer un arbre complet, et faire une passe ultérieure pour supprimer les nœuds non utilisés par l'arbre syntaxique abstrait.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Cet article est fondé sur une traduction de la Free On-line Dictionary of Computing et est utilisé avec permission selon la GFDL.