Arbre d'Hippocrate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arbre d'Hippocrate
Le platane d'Hippocrate
Le platane d'Hippocrate
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Périphérie Égée-Méridionale
Nome Dodécanèse
Coordonnées géographiques 36° 53′ 34″ N 27° 17′ 16″ E / 36.8927, 27.2878 ()36° 53′ 34″ N 27° 17′ 16″ E / 36.8927, 27.2878 ()  
Caractéristiques
Espèce Platane
Circonférence maximale 12 m
Intérêt Possible déscendant de l'arbre sous lequel Hippocrate enseignait la médecine
Âge 500 ans

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Arbre d'Hippocrate

L’arbre d'Hippocrate est un platane sous lequel, selon la légende, Hippocrate aurait enseigné à ses élèves la médecine. Paul de Tarse aurait, prétendument, également enseigné sous cet arbre[1]. L'arbre, situé sur l'île grecque de Cos, est un platane d'Orient (Platanus orientalis). Avec un tronc d'un diamètre d'environ 12 m, cet arbre est réputé être le plus grand platane d'Europe[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Ce platane se trouve sur la platía Platanou (place du platane), face au château des Chevaliers, et à côté de la mosquée Hassan, au centre de la ville de Cos. L'arbre actuel n'est âgé que d'environ 500 ans[2], mais pourrait être un descendant de l'arbre originel qui se trouvait prétendument en cet endroit il y a 2400 ans, à l'époque d'Hippocrate[3]. Avec le temps l'arbre est devenu creux et certaines de ses branches sont supportées par des tuteurs métalliques.

Une fontaine avec des gravures en arabe a été placé à côté de l'arbre par l'ancien gouverneur turc Gazi Hassan[2] lors de la période ottomane de l'île.

Dérivés de l'arbre[modifier | modifier le code]

L'Association médicale de Cos a fait don d'un marteau de président en bois de l'arbre au président de l'association médicale canadienne en 1954[4],[5]. Un morceau de l'arbre a été donné par l'île de Cos à la National Library of Medicine des États-Unis et a été planté le dans les jardins de l'institution[6],[7].

Des morceaux ou des graines de l'arbre peuvent entre autres être trouvés :

Amérique du Nord
Europe 
En Océanie 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « HIPPOCRATES PLANE TREE - KOS GREECE » (consulté le 22 septembre 2006)
  2. a et b Bartho Hendriksen et Leo Platvoet, Ródos, Kós & Dodekánisos, Amsterdam, Babylon-De Geus,‎ 1996 (ISBN 978-90-6222-518-7), p. 69
  3. « http://www.platanos-kos.gr/album/newphoto/DSC00182.jpg » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 20130318
  4. (en) « Brief History », The College of Family Physicians of Canada,‎ 23 août 2004 (consulté le 22 septembre 2006)
  5. (en) « HEALING BY KILLING: MEDICINE IN THE THIRD REICH », Houston Medicine Magazine,‎ mars 2004 (consulté le 22 septembre 2006)
  6. (en) United States National Library of Medicine, « Objects of Art: Tree of Hippocrates », United States National Institutes of Health,‎ 1er mars 2000 (consulté le 22 septembre 2006)
  7. Ann Williams, « FYI archives, 6 septembre 2006 », The University of Utah,‎ 6 septembre 2006 (consulté le 22 septembre 2006)
  8. (en) « ALABAMA’S FAMOUS & HISTORIC TREE PROGRAM - 2003 » [PDF], Alabama Forestry Commission (consulté le 22 septembre 2006)
  9. (en) « AHEPA Organization Donates Statue of Hippocrates », University of Michigan Health History Research Center (consulté le 22 septembre 2006)
  10. (en) « Hippocrates Tree to be Planted, Blessed at Medical School », Mercer University (consulté le 22 septembre 2006)
  11. « http://southmed.usouthal.edu/com/thebeat/apr97/clikas.htm » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 20130318
  12. « http://web.uvic.ca/forbiol/news/Treewalk.pdf » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 20130318
  13. (en) « Yale Medicine, Spring 2006, archives », Yale Medicine,‎ 1981 (consulté le 22 septembre 2006)
  14. (en) « Christine Borland », York University Art Gallery (consulté le 22 septembre 2006)
  15. « http://www.racgp.org.au/Content/NavigationMenu/Publications/AustralianFamilyPhys/2006issues/20060906/20060906kidd.pdf » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 20130318
  16. (en) David J Tiller, Rick McLean et Bruce C Harris, « Hippocrates came across our desks », Medical Journal of Australia,‎ novembre 2005, p. 602 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]