Arbre à myrrhe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'arbre à myrrhe ou balsamier (Commiphora myrrha) est un arbre de la famille des Burseraceae originaire de l'Afrique de l'Est et de la péninsule Arabique. L'arbre à myrrhe était, dans la Grèce antique, consacré à Aphrodite.

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce de Commiphora est un arbuste ou un petit arbre d'une hauteur d'environ 3 m, avec de nombreuses branches écailleuses, noueuses et hérissées d'épines.

Les petites feuilles ovales caduques sont composées de trois folioles inégales.

À la fin de l'été, l'arbuste se couvre de fleurs rouge-orangé, tandis que son tronc se boursoufle de nœuds.

C'est de ces boursouflures que s'écoule la myrrhe, en petites larmes jaunes que l'on recueille une fois qu'elles ont séché.

Principaux constituants[modifier | modifier le code]

  • Gomme (30 à 60 %)
  • Polysaccharides
  • Résine (25 à 40 %)
  • Huile essentielle (3 à 8 %): heerabolène, eugénol, divers furanosesquiterpènes

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

L'arbre à myrrhe pousse dans les régions sèches du nord-est de l'Afrique (Djibouti, Éthiopie, Soudan, Somalie, Kenya) et de la péninsule Arabique (Yémen et Oman).

Utilisation[modifier | modifier le code]

La résine du Commiphora myrrha, la myrrhe, est récoltée commercialement. L'encens et la myrrhe sont des offrandes des rois mages.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Balsamodendrum myrrha Nees
  • Commiphora molmol (Engl.) Engl.
  • Commiphora myrrha var. molmol Engl.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :