Arba kossot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les quatre coupes (hébreu : ארבע כוסות arba kossot) sont une tradition instaurée par les rabbins pour le séder de Pessa'h.

Les arba kossot dans les sources juives[modifier | modifier le code]

Dans la littérature des Sages[modifier | modifier le code]

Les quatre coupes sont évoquées pour la première fois dans la Mishna : évoquant les comportements appropriés pour le soir de Pessa'h, elle prescrit de ne pas boire moins de quatre coupes de vin, même au pauvre qui vit des dons d’autrui et même si le vin est de mauvaise qualité[1].
Cette prescription trouve sa source dans un enseignement tiré par les rabbins d’Exode 6:6-7, chaque coupe correspondant à l’un des quatre termes exprimant la rédemption divine d’Israël dans ces versets (« Je vous ferai sortir … Je vous délivrerai … Je vous rédimerai … Je vous prendrai ») ; d’autres Sages les mettent en relation avec les quatre coupes du rêve de l’échanson (Genèse 40:10-13) ou les opposent aux coupes d’amertume promises aux impies à quatre reprises par Jérémie et le psalmiste[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mishna Pessa'him 10:1
  2. T.J. Pessa'him 33c, Genèse Rabba 88:5

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]