Ararat (marz)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ararat.
Ararat
(hy) Արարատ
Administration
Pays Drapeau de l'Arménie Arménie
Capitale Artachat
Communautés urbaines 4
Communautés rurales 93
Marzpet Aramayis Grigoryan[1]
Démographie
Population 280 400 hab. (2011)
Densité 134 hab./km2
Géographie
Superficie 209 600 ha = 2 096 km2
Localisation
Situation de la région en Arménie.
Situation de la région en Arménie.
Liens
Site web http://ararat.gov.am

L'Ararat (en arménien Արարատ) est un marz de l'Arménie situé au centre-ouest du pays, dont la capitale est Artachat. Il est bordé au sud-ouest par la Turquie, à l'ouest par le marz d'Armavir, au nord par Erevan et le marz de Kotayk, à l'est par ceux de Gegharkunik et de Vayots Dzor, et au sud-est par le Nakhitchevan (une république autonome d'Azerbaïdjan).

La région est bordée au sud-ouest par le fleuve Araxe. Le village azerbaïdjanais de Karki est complètement enclavé dans la région et occupé par l'Arménie depuis mai 1992, après la guerre du Haut-Karabagh.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le marz a une superficie de 2 096 km2, soit 7 % de la superficie totale du pays[2].

Situation[modifier | modifier le code]

Entités limitrophes du marz d'Ararat
Marz d'Armavir
Communauté d'Erevan
Marz de Kotayk Marz de Gegharkunik
Drapeau de la Turquie Turquie marz d'Ararat Marz de Gegharkunik
Drapeau de la Turquie Turquie Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
(Nakhitchevan)
Marz de Vayots Dzor

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

Outre la capitale Artachat, la région compte trois autres villes (« communautés urbaines »), Ararat, Vedi et Masis, et 93 « communautés rurales » (95 villages)[2].

Artachat Masis Ararat
  1. Abovyan
  2. Araksavan
  3. Arevchat
  4. Artachat
  5. Aygepat
  6. Aygestan
  7. Aygezard
  8. Azatavan
  9. Baghramyan
  10. Bardsrashen
  11. Berdik
  12. Berkanush
  13. Burastan
  14. Byuravan
  15. Dalar
  16. Deghdsut
  17. Dimitrov
  18. Ditak
  19. Dvin
  20. Getazat
  21. Hnaberd
  22. Hovtashen
  23. Jrashen
  24. Kaghtsrashen
  25. Kanachut
  26. Lanjazat
  27. Masis
  28. Mkhchyan
  29. Mrganush
  30. Mrgavan
  31. Mrgavet
  32. Narek
  33. Norashen
  34. Nshavan
  35. Shahumyan
  36. Vardashen
  37. Verin Artashat
  38. Verin Dvin
  39. Vostan
  1. Arbat
  2. Arevabuyr
  3. Argavand
  4. Ayntap
  5. Azatashen
  6. Darakert
  7. Darbnik
  8. Dashtavan
  9. Geghanist
  10. Getapnya
  11. Ghukasavan
  12. Hayanist
  13. Hovtashat
  14. Jrahovit
  15. Khachpar
  16. Marmarashen
  17. Masis
  18. Nizami
  19. Nor Kharberd
  20. Nor Kyurin
  21. Norabats
  22. Noramarg
  23. Ranchpar
  24. Sayat-Nova
  25. Sipanik
  26. Sis
  27. Zorak
  1. Aralez
  2. Ararat
  3. Ararat
  4. Armash
  5. Avshar
  6. Aygavan
  7. Dashtakar
  8. Eghegnavan
  9. Eraskh
  10. Ginevet
  11. Goravan
  12. Lanjanist
  13. Lanjar
  14. Lusarat
  15. Lusashogh
  16. Nor Kyank
  17. Nor Ughi
  18. Noyakert
  19. Paruyr Sevak
  20. Pokr Vedi
  21. Shaghap
  22. Sisavan
  23. Surenavan
  24. Taperakan
  25. Urtsadsor
  26. Urtsalanj
  27. Vanashen
  28. Vardashat
  29. Vedi
  30. Vosketap
  31. Zangakatun

Histoire[modifier | modifier le code]

Comme les autres marzer arméniens, le marz d'Ararat a été créé par la Constitution arménienne adoptée le 5 juillet 1995[3], mise en œuvre sur ce point par la loi relative à la division territoriale administrative de la République d'Arménie du 4 décembre 1995 et par le décret relatif à l'administration publique dans les marzer de la République d'Arménie du 2 mai 1997[4]. Le marz d'Ararat a ainsi été constitué par la fusion de trois raions soviétiques : Artachat, Masis et Vedi.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de cette région, rurale à plus de 70 %, dépend pour près des sept dixièmes de l'agriculture. L'exode massif de la population arménienne causé par la crise économique des années 1990 a très peu atteint la région. Grâce à la préservation de ses moyens de production et de ses infrastructures, et à un climat propice à la production agricole, l'économie locale a su résister à la crise.

Démographie[modifier | modifier le code]

La population du marz s'élève en 2011 à 280 400 habitants, soit 8,6 % de la population du pays[2].

Évolution de la population de l'Ararat de 1991 à 2011[5]
1991 1993 1995 1997 1999 2001 2002 2003
278 900 279 700 269 800 269 000 268 900 271 800 271 900 272 100
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
272 700 273 400 274 200 275 100 276 500 277 600 278 800 280 400


En 2011, la population urbaine représente 29,5 % de la population totale[2].

Évolution de la population urbaine (haut) et rurale (bas) de l'Ararat de 1991 à 2011[5]
1991 1993 1995 1997 1999 2001 2002 2003
93 900
185 000
93 000
186 700
85 100
184 700
82 900
186 100
81 300
187 600
80 600
191 200
79 900
192 000
80 100
192 000
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
80 300
192 400
80 500
192 900
80 700
193 500
81 000
194 100
81 500
195 000
81 700
195 900
82 200
196 600
82 700
197 700


Pyramide des âges de l'Ararat en 2011 en pourcentage[2]
Hommes Classe d’âge Femmes
1,2 
80 ans ou +
2,3 
1,7 
75 à 79 ans
2,6 
2,6 
70 à 74 ans
3,8 
1,4 
65 à 69 ans
1,9 
2,8 
60 à 64 ans
3,1 
5,1 
55 à 59 ans
5,3 
7,7 
50 à 54 ans
7,9 
7,6 
45 à 49 ans
8,1 
5,6 
40 à 44 ans
6,2 
5,6 
35 à 39 ans
5,9 
7,6 
30 à 34 ans
7,2 
10,2 
25 à 29 ans
9,5 
11,1 
20 à 24 ans
10,4 
9,6 
15 à 19 ans
8,7 
7,4 
10 à 14 ans
6,3 
6,0 
5 à 9 ans
4,9 
6,8 
0 à 4 ans
5,9 

Tourisme[modifier | modifier le code]

Monastère de Khor Virap.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Regions », sur The Government of the Republic of Armenia (consulté en 3 août 2011).
  2. a, b, c, d et e (hy+en) ArmStat, Marzes of the Republic of Armenia in figures, « RA Ararat Marz »,‎ 2011 (consulté le 2 novembre 2012).
  3. (en) « Article 104 of the Constitution of the Republic of Armenia », sur National Assembly of the Republic of Armenia,‎ 5 juillet 1995 (consulté le 25 mars 2009).
  4. (en) « System », sur Ministry of Territorial Administration of the Republic of Armenia (consulté le 25 mars 2009).
    Dans le menu déroulant en haut à droite de la page, sélectionnez « English » ; cliquez ensuite sur « System » dans le menu horizontal.
  5. a et b Pour 1991-2007 : (hy+en) ArmStat, The Demographic Handbook of Armenia, partie 2, « Population »,‎ 2007 (consulté le 2 novembre 2012). Pour 2007-2011 : (hy+en) ArmStat, The Demographic Handbook of Armenia, partie 2, « Population »,‎ 2011 (consulté le 2 novembre 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]