Aram Manoukian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aram Manoukian
Image illustrative de l'article Aram Manoukian
Fonctions
Gouverneur de l'Arménie occidentale
Avril 1915 – Décembre 1917
Successeur Tovmas Nazarbekian
Novembre 1917 – 15 novembre 1918
Législature Président du Conseil du Karabagh
15 novembre 191813 décembre 1918
Législature Ministre de l'Intérieur d'Arménie
15 novembre 191813 décembre 1918
Législature Ministre de la Défense d'Arménie
Biographie
Nom de naissance Aram Manoukian
Surnom Aram de Van
Serge
Date de naissance 1879
Lieu de naissance Zeyva (Empire russe)
Date de décès 29 janvier 1919
Lieu de décès Erevan (Arménie)
Nationalité Arménien

Aram Manoukian (en arménien Արամ Մանուկեան ; né en 1879 et décédé le 29 janvier 1919), connu aussi comme Aram de Van, est un politicien, révolutionnaire et général arménien. Organisateur du soulèvement de Van, il joua également un rôle lors de la fondation de la République démocratique d'Arménie.

Premières années[modifier | modifier le code]

Né en 1879 dans le village de Zeyva, aujourd'hui David Bek, alors situé dans le gouvernement d'Elisavetpol au sein de l'Empire russe, il fait ses études à l'école diocésaine de Chouchi et est diplômé en 1901 de l'école diocésaine d'Erevan. En 1903, il participe à la défense d'Elisavetpol et de Kars avec la Fédération révolutionnaire arménienne (FRA). En automne 1904, il se trouve à Van et y prône la réforme ; après un séjour à Genève, il y revient en 1911 pour y être l'un des chefs de la FRA pour la région. Aram y promeut des cercles de jeunesse arméniens, communique avec la presse et enseigne dans des écoles arméniennes. Il est arrêté pour le meurtre de Bedros Kapamajian par les autorités ottomanes ; lorsqu'il est relâché, il voyage entre Erzurum et Ordu et y continue ses activités d'enseignement et d'activisme arménien.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Il retourne à Van avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale et le début du génocide arménien ; en 1915, il prend part au soulèvement de Van contre les forces ottomanes. Il devient alors le gouverneur du Vaspourakan libre éphémère.

Conseil national arménien[modifier | modifier le code]

Après la reprise de Van par les Turcs, il se rend à Tiflis et y œuvre au sein du bureau de la FRA et du conseil national, s'occupant également des réfugiés de Van. Fin 1917, il devient le chef du Congrès des Arméniens orientaux.

République démocratique d'Arménie[modifier | modifier le code]

En 1918, le Conseil national de Tiflis envoie Aram Manoukian à Erevan en tant que représentant. Il y contribue à l'établissement de la République démocratique d'Arménie, dont il devient le premier ministre de l'Intérieur ainsi que ministre du Travail et de la Défense. Il prend ainsi part à l'organisation de la bataille de Sardarapat qui repousse les Turcs.

Il tombe malade en 1919 et meurt à l'âge de 40 ans. Il est inhumé au cimetière central de Tokhmakh.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]