Aragon Ballroom (Chicago)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 58′ 10.03″ N 87° 39′ 29.28″ O / 41.9694528, -87.6581333

Enseigne de l'Aragon Ballroom.

L'Aragon Ballroom (aussi connu comme l'Aragon Entertainment Center) est une salle de spectacle et de bal historique située à Chicago dans l'Illinois. L'Aragon Ballroom se trouve sur West Lawrence Avenue, dans le secteur de Uptown à environ 8 km au nord de Downtown.

La salle est construite en 1926. Conçue pour ressembler à un « village espagnol » elle prend le nom d'une province espagnole. L'Aragon est connue pour ses spectacles extravagants et la salle remporte un succès immédiat auprès des chicagoans. L'Aragon se situe à proximité de plusieurs stations du métro de Chicago, ce qui attire la curiosité et facilite l'afflue de nombreuses personnes dès son ouverture. L'Aragon reste très populaire grâce à l'attractivité des années 1940 et il n'est pas rare que le nombre de visiteurs dépasse les 18 000 personnes par soir. La salle était ouverte au moins six nuits par semaine. La station de radio Powerhouse WGN consacre un programme d'une durée d'une heure chaque soir à l'Aragon Ballroom, et sa diffusion s'étend du Midwest jusqu'au Canada.

Intérieur de l'Aragon Ballroom.

L'Aragon accueille presque tous les grands noms de l'ère du « big band ». Parmi les plus connus, il y a Frank Sinatra, Tommy Dorsey, Xavier Cugat, Glenn Miller, Lawrence Welk, Guy Lombardo, Gene Krupa, Dick Jurgens, Harry James, Kay Kyser, Benny Goodman, Sammy Kaye, Artie Shaw, Eddy Howard, Duke Ellington, Jimmy Dorsey, Wayne King, et bien d'autres.

En 1958, suite a un incendie dans un salon adjacent, l'Aragon est contraint de fermer ses portes pendant plusieurs mois. Après la réouverture, la fréquentation diminue de manière significative. Une succession de nouveaux propriétaires utilisent la salle pour en faire tour à tour une patinoire, une salle de boxe, et une discothèque, entre autres utilisations. Cependant, il y a des efforts visant à relancer l'utilisation initiale de l'Aragon, à savoir la mise en avant de ses bals traditionnels et de ses spectacles qui ont fait sa renommée trente ans plus tôt. Au cours des années 1970, l'Aragon devient une salle spécialisée dans les "rock monster", un terme signifiant un « marathon de rock and roll » d'une durée d'environ six heures d'affilées ou plus. De nombreux groupes s'y produisent comme par exemple The Byrds, B. B. King, Jethro Tull, The Clouds, et AC/DC.

En 1973, des promoteurs connus sous les noms de Willy Miranda et José Palomar deviennent les propriétaires de l'Aragon. Les deux hommes favorisent les spectacles de danse hispanique. Ils font rapidement équipe avec des promoteurs rock comme Arny Granat et Jerry Mickelson qui ont utilisé la salle pour leurs concerts de rock.

Aujourd'hui, connue sous le nom d'Aragon Entertainment Center, la salle accueille des groupes et artistes comme Muse, Slayer, Marilyn Manson, Smashing Pumpkins, Morrissey, The Mars Volta, Snow Patrol, Franz Ferdinand, et Phoenix.

Voir aussi[modifier | modifier le code]