Ara canindé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ara glaucogularis • Ara à gorge bleue

Ara canindé

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ara glaucogularis

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Genre Ara

Nom binominal

Ara glaucogularis
Dabbene, 1921

Statut de conservation UICN

( CR )
CR C2a(i) :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 06/06/81

L'Ara canindé (Ara glaucogularis auparavant Ara caninde), ou Ara à gorge bleue est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Psittacidae. Elle n'a été redécouverte qu'en 1992.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau ressemble superficiellement à l'Ara bleu. Il s'en distingue par l'absence de coloration verte au niveau du front et de la calotte remplacée par une nuance bleu ciel, les zones de peau nue blanche autour des yeux entièrement couvertes de nombreuses stries bleues et surtout la gorge bleue (au lieu de noire), coloration beaucoup plus étendue à ce niveau que le noir chez l'Ara bleu.

Répartition[modifier | modifier le code]

L'ara à gorge bleue est endémique de Bolivie. Il habite une gigantesque zone peu peuplée et difficilement explorable, les savanes inondables du Béni. Dans ces conditions, il est difficile de préciser la distribution exacte de l'espèce. Cependant, l'association Armonia, portant ses efforts sur cet aspect, a plus que doublé le nombre de sites connus pour héberger cet Ara et a même découvert une nouvelle zone d'extension située à l'ouest du Rio Mamoré et de l'aire historique de répartition aux environs de la ville de Trinidad. Malgré la distance qui sépare les deux populations, il n'est pas impossible que des échanges aient lieu grâce à une chaîne d'îlots forestiers[1].

Menaces et protection[modifier | modifier le code]

Cette espèce est en danger critique d'extinction. La menace principale pesant sur elle est le trafic illégal des oisillons et des oiseaux adultes pour le commerce des oiseaux de volière, ceci malgré une protection officielle tant au niveau local qu'international. Avec le soutien financier de la Cepa et du CDE, les responsables d'Armonia ont le projet de construire un écolodge du même type que celui édifié pour l'Ara de Lafresnaye, structure qui serait également une station de recherches pour des universitaires boliviens. Sensibiliser les habitants des petites villes et des villages présents dans l'aire de répartition de l'Ara à gorge bleue est également une préoccupation d'Armonia : centres d'information, ateliers d'éducation environnementale et programmes radiophoniques sont envisagés. Le but est également d'identifier les problèmes humains qui contribuent au déclin de cet ara et, en coopération avec les habitants, de chercher des solutions à court terme pour conserver l'espèce[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Boussekey M., 2007, Urgence pour les oiseaux les plus menacés d'extinction, Revue des Oiseaux Exotiques, 20-33

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :