Arès (Marvel Comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Arès (homonymie)

Arès est un personnage de fiction créé par Marvel Comics, apparu pour la première fois dans Thor vol.1 #129, en 1966, il est tiré du dieu Arès dans la mythologie grecque.

Il fut élaboré pour être un ennemi de Thor. Thor, dieu nordique, avait besoin à l'époque d'ennemis assez puissants pour pouvoir lui tenir tête. Un personnage divin et guerrier fut donc le meilleur choix.

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Arès, dieu Olympien de la guerre, est le fils de Zeus. Il ne prend pas parti pour une des deux factions se combattant, car il ne se soucie que de la bataille.

Il est le père d'Hippolyta, et de deux garçons qu'il eut avec Nyx : Déimos et Phobos, êtres immortels comme lui.

Avec la montée de la Chrétienté et l'arrivée des Célestes, Zeus ordonna le retrait des dieux Olympiens des affaires humaines, ce qui ne plut pas à son fils orgueilleux. Le temps passant, il mena plusieurs révoltes contre le roi des dieux, mais fut toujours stoppé par son demi-frère, Hercule. Arès a toujours détesté Hercule depuis que ce dernier a tué ses oiseaux monstrueux, et sa rancœur s'est accrue avec le temps, car Zeus a toujours préféré Hercule à la conduite brutale d'Arès.

Hades tenta de s'emparer du Mont Olympe à la tête d'une armée de morts. Hercule et les autres dieux et demi-dieux ne purent arrêter ce flot infini de soldats morts. Et Zeus fut contraint d'appeler Arès à la rescousse. Pourtant, vainqueur de la guerre, il découvrit que sa propre famille s'était servie de sa puissance au combat, mais qu'ils n'appréciaient pas l'homme.

Il disparut et prit une identité sur Terre, celle du charpentier Aaron. On sait qu'il eut un fils, Alexander.

Un jour, son demi-frère Hermès le messager des dieux lui rendit visite, demandant qu'il apporte son aide à sa famille, aux prises avec un dieu maléfique oriental, Amatsu-Mikaboshi. Ce dernier profitait de la chute d'Asgard pour conquérir l'Ouest. Arès, amer, refusa. Les dieux Olympiens furent contraints d'enlever son fils, qui fut confié à Achille. Arès, fou de rage, reprit les armes pour retrouver son fils, mais la citadelle d'Achille avait été attaquée et Alexander enlevé.

Alex fut lentement conditionné pour devenir un nouveau dieu de la guerre par Amatsu, plus juste et neutre que son père.

Dans le combat final, Alex transperça Arès d'un sabre mystique, mais l'amour du père et le pouvoir de Zeus, aidé des messagers divins Hermes et Inari aidèrent le jeune garçon à retrouver la mémoire, et Arès tua Amatsu. La guerre finie, on revit Arès et Alex vivre au milieu de l'Afrique, seuls et en paix.

Un nouveau dieu chez les Vengeurs[modifier | modifier le code]

Dernièrement, Arès a été approché par Iron Man pour faire partie de la nouvelle équipe des Vengeurs (prenant la place vacante de Thor).

Lors de la Guerre Civile opposant super-héros enregistrés et rebelles, Arès resta du côté du gouvernement.

Après l'Invasion Secrète[modifier | modifier le code]

À la fin de l'invasion Skrull sur New-York, Tony Stark fut déchu de sa place de directeur du SHIELD, et l'organisation démantelée. C'est Norman Osborn qui reprit le flambeau, en créant le HAMMER. Avec Sentry, Arès fut le seul Vengeur à rester dans l'équipe lorsque celle-ci fut officiellement commandée par Norman Osborn (Dark Avengers).

Le Siège d'Asgard[modifier | modifier le code]

Arès resta au service de Norman Osborn, suivant tous ses ordres, jusqu'à ce que ce dernier décide d'envahir Asgard (alors situé à Broxton en Oklahoma). Arès avertit Osborn qu'il voyait ce plan d'un mauvais œil[1]. En combattant Heimdall, il eut la confirmation que ce n'était qu'un simple plan de conquête. La nature divine d'Arès reprit le dessus, et il allait tuer Osborn quand il fut lui-même coupé en deux par Sentry. Mais plus tard, lorsque Alexander alias Phobos meurt, une scène montre Arès et son fils dire qu'ils reviendront.

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

  • Arès est un dieu Olympien. Il est immortel et ne peut pas mourir de vieillesse. Son corps est infatigable, résiste à toutes les maladies et poisons terrestres. Sa chair est si dense qu'il ne craint aucune arme conventionnelle. Et même s'il est blessé, il récupère à une vitesse inégalée. Il reste toutefois vulnérable à la magie et aux armes mystiques, comme le marteau de Thor.
  • Sa force divine lui permet de soulever plus de 75 tonnes. Zeus et Hercule sont toutefois plus forts que lui.
  • Il peut en se concentrant détecter la présence d'autres dieux Olympiens, et même ouvrir un passage dimensionnel entre la Terre et le royaume Olympien.
  • Dieu de la guerre, il sait se servir de toutes les armes. Il préférait autrefois les armes de mélée mais peut tout aussi bien utiliser des explosifs ou même de l'équipment hi-tech. C'est de plus un tacticien hors-pair, qui n'hésite pas à employer des techniques de torture.
  • On l'a déjà vu équipé d'une armure et d'une hache de guerre forgées par Héphaistos. Il possédait autrefois des gantelets magiques multipliant la force par 100, mais il les a légués à sa fille Hippolyta.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Siege #1