Arènes de Cimiez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arènes de Cimiez
Les arènes de Cimiez
Les arènes de Cimiez

Lieu de construction Cemenelum, province romaine des Alpes-Maritimes
Date de construction IIe siècle
Dimensions externes 67 m × 56 m
Capacité 5 000 places
Rénovations IIIe siècle ?
Protection Logo monument historique Classé MH (1965)
Géographie
Coordonnées 43° 43′ 11.97″ N 7° 16′ 31.15″ E / 43.7199917, 7.2753194 ()43° 43′ 11.97″ Nord 7° 16′ 31.15″ Est / 43.7199917, 7.2753194 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Arènes de Cimiez

Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes

(Voir situation sur carte : Alpes-Maritimes)
Arènes de Cimiez

Géolocalisation sur la carte : Nice

(Voir situation sur carte : Nice)
Arènes de Cimiez
Liste des amphithéâtres romains

Les arènes de Cimiez sont un amphithéâtre romain situé à Nice dans le quartier de Cimiez. L'édifice est classé monument historique depuis un arrêté du 13 mai 1965[1].

Description et usage[modifier | modifier le code]

Les arènes de Cimiez forment une ellipse de 67 mètres sur 56. Une arène plus modeste aurait été initialement construite au IIe siècle pour servir de lieu d'entraînement aux cohortes stationnées à Cemenelum. L'édifice aurait été agrandi au IIIe siècle avec la construction de gradins[2].

L'édifice accueillait des jeux destinés à distraire la population de la cité de Cemenelum, capitale romaine de la province des Alpes-Maritimes. L'amphithéâtre était équipé d'un velum dont certains points d'ancrage sont encore visibles.

Bien que de dimensions respectables, il s'agit de l'un des plus petits amphithéâtres romains connus en France. D'une capacité de 5 000 spectateurs, l'édifice se trouvait à proximité immédiate et au nord-ouest des thermes romains de Cimiez. Il marquait ainsi la limite extérieure nord-ouest de la cité de Cemenelum.

Dégradations et restaurations[modifier | modifier le code]

Une voie carrossable a longtemps traversé les arènes de Cimiez. Malgré d'importantes dégradations au fil des siècles, une partie importante du monument reste visible. Des travaux de restauration et de consolidation ont été réalisés fin du XIXe - début du XXe siècle.

Fouilles et découvertes[modifier | modifier le code]

Les objets découverts dans les arènes sont conservés et exposés au musée archéologique de Nice-Cimiez. Un programme de fouilles localisées de l'arène a été effectué en 2007. Un plan de consolidation de l'édifice devait être mis en œuvre en 2008. Une nouvelle campagne de fouilles de l'arène a été réalisée en 2009.

Spectacles[modifier | modifier le code]

Des années durant, l'amphithéâtre est resté fidèle à son affectation antique principale, le spectacle, en accueillant les animations données à l'occasion des Mais (Lu Maï) et les concerts du Nice Jazz Festival. Toutefois, cette dernière utilisation a pris fin en 2011 avec le déplacement du Nice Jazz Festival en centre-ville.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Arènes de Cimiez », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Sites_archeologiques/p-1719-Amphitheatre-de-Cimiez.htm INRAP : L’Amphithéâtre de Cimiez

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]