Appolos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Apollo.

Les Appolos ou Appoloniens, (au Ghana : Nzema)[1],[2] sont un peuple réparti entre le Ghana, dans la région de Takoradi et Sékondi et l'est de la Côte d'Ivoire, dans la région de Grand-Bassam et Aboisso.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Les Appolos doivent leur nom à ce que les européens les aient rencontré pour la première fois le jour de la fête Sainte Apollonia au mois de février. Ils s'appellent eux-mêmes Nzema.

Ils ont émigré du nord-est en passant par Kumasi pour occuper aujourd'hui une zone s'étendant du sud-est de la Côte d'Ivoire au sud-ouest du Ghana[3],. On les retrouve dans les départements de Grand-Lahou, Sassandra, Dabou, Jacqueville et d'Agboville en Côte d'Ivoire avec d'autres ethnies[4]. Ils font partie de la grande famille des Akans[5], dont l'emblème de ralliement est le symbole Ashanti kotoko (le porc épic)[6].

Société[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Il y a 7 clans chez les Nzema (Parfois faussement orthographié N'Zima[7]). Chacun avec leurs symboles et leurs fonctions dans le groupe. Il s'agit de Ndjoafo, Ezohile, Nvavile, Adahonle, Alonwoba, Azanwule et Maafole.

Rite funéraire[modifier | modifier le code]

Il n'est pas rare de voir le défunt vous accueillir assis sur une chaise dans le plus beau de ses atours. En effet, les cérémonies funéraires sont très chères, ce qui pousse les familles à reculer l'inhumation plusieurs mois après le décès. Le moment venu, la famille présente le corps assis pour que le défunt assiste à sa propre cérémonie. Parfois, cette coutume peut-être détournée : un grand artiste local nommé zoua Niamké Louis Philippe, alias Deza XXL, frère cadet de l'artiste musicien Frédéric Ehui dit Meiway (voir ci-dessous) a été présenté au public lors du dernier concert qu'il devait donner[8].

Culture[modifier | modifier le code]

Les Appolos parlent le nzema.

Musique[modifier | modifier le code]

Frédéric Désiré Ehui, dit « Meiway », a créé son propre style avec des influences traditionnelles issues des Appolo. De sa longue discographie, on peut noter l'album « Appolo 95 » du nom de son ethnie. L'artiste martiniquais Jacob Desvarieux de Kassav' sera invité sur cet album[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Découvrez la Côte d'Ivoire | L'Abissa, lieu de repentance et de ...
  2. Banny pressenti Premier ministre, Bohoun Bouabré à la BCEAO
  3. Alain Bonnassieux, L'autre Abidjan : histoire d'un quartier oublié, Karthala, 1987, p. 171
  4. Catherine Coquery-Vidrovitch, Être étranger et migrant en Afrique au XXe siècle : enjeux identitaires et modes d'insertion, L'Harmattan, 2003, p.434
  5. Cyrille Cléran, Elisabeth Lhomelet, Chroniques ivoiriennes, L'Harmattan, 2005, p. 81
  6. http://www.nzima-kotoko.org
  7. Côte d'Ivoire: une véritable mosaïque ethniqueNzema est l'orthographe correcte et non Nzima ni N'zema
  8. L'ESSOR : Quotidien National d'Information du Mali
  9. RFI Musique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]