Appellation d'Origine Vin délimité de Qualité supérieure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans l'Ain, Cerdon et son vignoble, producteur d'un vin mousseux classé en AO.VDQS

La catégorie de vins d'Appellation d'Origine Vin délimité de Qualité supérieure (AOVDQS), ou plus souvent VDQS, est apparue pendant la Seconde Guerre mondiale et a été officialisée par une loi du .

En voie de disparition à l'horizon 2011 depuis une ordonnance de 2007, cette appellation fait partie, avec l'AOC, des AO.VQPRD (Vins de qualité produits dans des régions déterminées).

Détails[modifier | modifier le code]

Le Parlement français a ratifié le 28 novembre 2007 l'ordonnance 2006-1547 du 7 décembre 2006, sur le régime des labels de qualité et des appellations d'origine en organisant, au 31 décembre 2011, la suppression de la catégorie VDQS (vin délimité de qualité supérieure). C'est dans le cadre beaucoup plus large de la transformation de l'INAO (Institut national des appellations d'origine) qui devient l'Institut national de l'origine et de la qualité (INOQ) de la transformation des syndicats AOC en ODG (organismes de gestion) que cette suppression intervient. Les VDQS concernés doivent choisir entre la dénomination vin de pays (qui n'est pas une appellation au sens strict administratif français du mot) ou l'AOC. Mais cette possibilité pourrait aussi évoluer puisqu’une nouvelle segmentation des vins français pourrait voir le jour, en application de la nouvelle OCM vin (Organisation commune de marché) adoptée fin 2007 à Bruxelles.

Les VDQS (ou « Vins délimités de qualité supérieure ») étaient dès le départ des vins d’une certaine qualité, mais d’une notoriété moindre que ceux des vins d'AOC. Le VDQS, pour circuler sous ce nom, doit être muni d’un label délivré par le syndicat viticole de la région intéressée. Les règles de vinification, le titre d'alcoométrie, les aires de production, les cépages et l'étiquetage des VDQS répondent à un cahier des charges validé par l'INAO (Institut national des appellations d'origine).

Pour obtenir le label VDQS, le producteur doit respecter les conditions de production décrites dans l'arrêté régissant l'appellation, présenter une fiche d’encépagement, faire procéder à une analyse d’un échantillon du vin qui doit être dégusté par une commission chargée de délivrer un contrôle organoleptique. Le label est valable entre 6 et 12 mois suivant les appellations, et ne peut être délivré après le 30 juin suivant la récolte. Aujourd’hui, les principaux VDQS sont passés dans la catégorie des AOC, en particulier ceux du midi de la France. Ce passage ne se fait pas automatiquement mais requiert l'avis et l'accord de l’INAO, donné souvent en contrepartie d’une réduction sensible de l’aire de production délimitée. Le passage dans la catégorie AOC se fait parfois au détriment du producteur, qui perd par là, pour une partie de sa production, certains avantages liés au label VDQS (notamment un prix de vente plus élevé que le label vin de table sous lequel le restant de la production non passé en AOC est souvent commercialisée).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :