Appel sélectif numérique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Appel sélectif numérique ASN, (en anglais DSC : Digital Selective Calling), est un mode de communication utilisant une technique de transmission automatique des appels codés en format numérique. L’ASN permet d’appeler sélectivement une station de navire ou une station terrestre et, par une simple pression sur un bouton, lancer une alerte de détresse automatique à toute station. L'ASN est un système synchrone utilisant les caractères composés d'un code de dix éléments avec une détection d'erreur.

Émetteur récepteur d'appel sélectif numérique

Système[modifier | modifier le code]

Les sept premiers éléments du code contiennent l'information et les trois derniers assurent la détection d'erreur de transmission réception.

La synchronisation entre émetteur et récepteur : l’émission et la réception se font en phase d'où une parfaite symétrie entre émetteur et récepteur. La mise en phase se fait par une transmission de points qui correspondent à une sorte de "top horaire". La vitesse de transmission est de 1 200 bits par seconde sur le canal 70, sachant que chaque caractère est transmis deux fois avec un étalement dans le temps de 33,33 ms.

Chaque navire possède un MMSI unique[1] inscrit en mémoire morte. Il a une position géographique et appartient ou non à un groupe donné. Le message reçu va comparer le MMSI, la position géographique, l'éventuel groupe et déclencher ou non l'alarme.

Il est possible pour les organisations SAR d'avertir ainsi tous les navires se trouvant à l'intérieur d'un cercle de position géographique et de rayon donné. Les unités SAR peuvent aussi pointer leurs messages sur un quadrilatère géographique. Les navires pourvus d'ASN, peuvent également le faire.

Il est possible d’appeler un groupe de stations côtières dépendant d'une même administration et se trouvant dans une seule région géographique. Le MMSI est formé de façon identique aux stations côtières.

Exemple: Toutes stations côtières françaises et stations terriennes côtières françaises : 00 227 0000

Les types de codeurs décodeurs[modifier | modifier le code]

Les codeurs-décodeurs d'appel sélectif numérique peuvent être distincts ou faire bloc avec la radiotéléphonie traditionnelle ; distincts ou non, ils doivent être homologues et portes sur la licence.

Il existe quatre types de VHF canal 16 avec ASN (DSC : digital selective calling) :

  • Classe A

Les matériels de classe A sont en tous points conformes aux spécifications du SMDSM.

  • Classe B

Les matériels de classe B répondent aux spécifications minimales du SMDSM ; ils permettent :

  • L'alerte, l’accusé de réception et les relais de détresse ;
  • L'appel et l'accuse de réception des communications normales (ou générales) ;
  • L'appel des services semi-automatiques et automatiques (correspondance publique)
  • Classe D

Les matériels de classe D sont identiques aux matériels de classe B, mais sans possibilité d’accès au service automatique.

  • Classe F

Les matériels de classe F ne répondent pas au SMDSM ; ils peuvent :

  • Lancer des appels de détresse, d'urgence et de sécurité ;
  • Recevoir uniquement les accuses de réception de ses propres appels de détresse.

Fréquence d'appel[modifier | modifier le code]

L'appel sélectif numérique peut se faire sur:

Zones SMDSM 1999 Fréquence d'appel en ASN
Zone A1. canal 70 (156,525 MHz)
Zone A2. 2187,5 kHz
Zone A3. 1645,5 à 1646,5 MHz Inmarsat B ou C.
Zone A4 et

Zone A3 sans le
service Inmarsat B ou C

4207,5 kHz Supplémentaire à 8 414,5 kHz
6312 kHz Supplémentaire à 8 414,5 kHz
8414,5 kHz
12557 kHz Supplémentaire à 8 414,5 kHz
16804,5 kHz Supplémentaire à 8 414,5 kHz
Toutes Zones vers satellites 406 à 406,1 MHz radiobalise (RLS)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Attribution d'un MMSI au Canada

Liens externes[modifier | modifier le code]

Palettes de navigation[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]