Appalachiosaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Appalachiosaurus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Appalachiosaurus olseni (squelette reconstitué)

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Super-famille Tyrannosauroidea

Genre

Appalachiosaurus
Carr et al., 2005

Nom binominal

A. montgomeriensis
Carr et al., 2005

Appalachiosaurus est un genre de dinosaure théropode de la super-famille des Tyrannosauroidea ayant vécu à la fin du Crétacé dans l'Est de l'Amérique du Nord. Comme presque tous les théropodes, c'était un prédateur bipède. Il s'agit de l'un des dinosaures les mieux connus des théropodes de la partie orientale de l'Amérique du Nord.

Seul un squelette de juvénile a été retrouvé. Il appartenait à un animal estimé à plus de 7 mètres de long et pesant plus de 600 kg ce qui indique qu'un adulte aurait été encore plus grand. Le fossile a été trouvé dans le centre de l'Alabama, dans la Formation de Demopolis Chalk. Cette formation remonte au milieu du Campanien au Crétacé supérieur, il y a environ 77 millions d'années[1].

Nom[modifier | modifier le code]

Ce dinosaure porte le nom de la région du centre des États-Unis connue sous le nom des Appalaches, qui a également été donnée à l'ancienne île-continent sur laquelle Appalachiosaurus a vécu. Le nom générique comprend aussi le mot grec sauros (« lézard »), le suffixe le plus couramment utilisé dans les noms de dinosaures. Il n'y a qu'une espèce connue, A. montgomeriensis nommée d'après le comté de Montgomery dans l'État américain de l'Alabama. Les noms de genre et d'espèce ont été donnés en 2005 par le paléontologue Thomas Carr et son équipe.

Description[modifier | modifier le code]

Appalachiosaurus est connue par des restes partiels, un crâne partiel et la mandibule (mâchoire inférieure), ainsi que plusieurs vertèbres, des parties du bassin, et la plus grande partie des deux membres postérieurs. Ces vestiges sont abrités au Centre scientifique McWane à Birmingham, en Alabama. Plusieurs sutures ne sont pas achevées entre les os du crâne, ce qui indique que l'animal n'était pas adulte. Plusieurs éléments sont écrasés, mais le spécimen est cependant instructif et montre nombre de caractéristiques originales, ou apomorphies. Plusieurs de ces apomorphies ont été identifiées dans le crâne et les griffes des pieds montrent une protubérance inhabituelle sur l'orteil le plus proche du corps. Il y a aussi six petites crêtes osseuses sur le dessus du museau, semblables à celles de l’Alioramus asiatique, quoique la plupart des tyrannosaures possèdent des ornementations diverses sur le dessus du museau. Appalachiosaurus est sensiblement différent et plus évolué que l'autre tyrannosaure primitif trouvé dans l'Est de l'Amérique du Nord: Dryptosaurus.

Classification[modifier | modifier le code]

Le seul spécimen connu d’Appalachiosaurus est suffisamment complet pour être inclus dans des analyses phylogénétiques cladistiques. La première a été réalisée avant même que l'animal ne soit nommé et on a trouvé qu'il était membre de la sous-famille des Albertosaurinae des Tyrannosauridae qui comprend également Albertosaurus et Gorgosaurus[2]. La description originale comprenait également une analyse cladistique, montrant qu’A. montgomeriensis est un membre basal des Tyrannosauroidea ne faisant pas partie des Tyrannosauridae[1]. Toutefois, les tyrannosaures asiatiques comme Alioramus et Alectrosaurus en ont été aussi exclus, comme cela a été le cas pour l’Eotyrannus anglais. Les tyrannosaures primitifs comme Dilong et Guanlong n'avaient pas été décrits au moment où cette étude a été réalisée. Ces exclusions peuvent avoir un effet significatif sur la phylogénie. À ce jour, aucune analyse n'a été publiée, qui comprend tous les taxons connus de Tyrannosauroidea.

Pathologie éventuelle[modifier | modifier le code]

Deux vertèbres de la queue ont été retrouvés fusionnées, probablement la conséquence d'une blessure.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) T.D. Carr, T.E. Williamson et D.R. Schwimmer, « A new genus and species of tyrannosauroid from the Late Cretaceous (middle Campanian) Demopolis Formation of Alabama », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 25, no 1,‎ 2005, p. 119–143
  2. (en) Thomas R. Holtz Jr., « Tyrannosauroidea », dans David B. Weishampel, Peter Dodson et Halszka Osmólska, The Dinosauria, Seconde édition, Berkeley, University of California Press,‎ 2004 (ISBN 0-520-24209-2), p. 111–136