Appât

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sur les autres projets Wikimedia :

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Appât.

Un appât est une nourriture mise pour attirer un animal que l'on chasse, que l'on pêche que l'on piège ou que l'on veut empoisonner ou endormir.

Dans le cas de la pêche[modifier | modifier le code]

Exemple de leurre Green Highlander, utilisé pour la pêche au saumon

Les appâts de pêche à la ligne en eau douce peuvent être des insectes récoltés sur place, des vers, ou des larves d'insectes élevés à cet usage (vers de farine, asticots...), voire de la blanchaille.

Un leurre est généralement un objet inanimé dont la fonction principale est de leurrer un poisson. Il se distingue de l'appât au sens qu'il est inanimé et qu'il tente d'imiter un appât.
Il existe de nombreuses variétés de leurre, reproduisant plusieurs types d'appâts. Cela peut aller de la simple imitation d'un asticot ou d'une algue, de l'imitation d'un poisson vivant ou d'un poisson nageant au moyen d'une cuillère ou bien encore d'un insecte tel qu'une mouche.

Le leurre de pêche a beaucoup évolué ses dernières années et l'imagination des fabricants est débordante ! Le célèbre poisson d'étain utilisé autre fois est devenu un poisson nageur fabriqué dans des matériaux à la pointe de la technologie. Les formes on également changées, il n'est pas rare de rencontrer des pêcheurs utilisant des leurres en forme de petits poissons, de grenouille, de rat et même de carnassier !!! Dernièrement l'arrivé de leurre souple à complétement changé les habitudes des pêcheurs, les techniques de pêche on évoluées ouvrant de nouvelle possibilités au bord de l'eau.

Jusqu'où irons les fabricants ?

Divers types d'appâts sont utilisés dans les casiers

Dans le cas de la Chasse[modifier | modifier le code]

Pour appâter des fauves, on utilise des animaux pouvant servir de proie à l'animal, par exemple un agneau, qui présente l'avantage d'être léger à transporter et d'émettre des cris pour appeler sa mère.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]