Apollonios Dyscole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Apollonios.

Apollonius ou Apollonios Dyscole (en grec Απολλώνιος ὁ δύσκολος / Apollốnios ho dúskolos) fut un grammairien grec d'Alexandrie, actif sous les règnes d'Hadrien et d'Antonin.

Esprit curieux, il s'intéressa à de nombreux sujets et écrivit plus de trente traités sur des questions de syntaxe, sémantique, morphologie, prosodie, orthographe et dialectologie.

Il est, dit-on, le premier qui ait réduit la grammaire en système.

Il nous reste de lui quatre ouvrages :

Son influence sur la linguistique fut grande, et il fut étudié dans tout le monde antique. Ainsi, l'œuvre de Priscien est largement fondée sur les travaux d'Apollonios.

Apollonios fut surnommé Dyscole (signifiant « chagrin ») en raison de son humeur morose, et fut le père du grammairien Aelius Herodianus.

Il est important de noter que Dyscole a complété l'œuvre de Denys le Thrace en y ajoutant la syntaxe.

Un autre grammairien du nom d'Apollonios, natif aussi d'Alexandrie, rédigea au Ier siècle un Lexicon homericum.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Apollonios Dyscole » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Householder Fred W., The Syntax of Apollonius Dyscolus, translated and with commentary and an introduction, Amsterdam, John Benjamins, 1981, VI-281 p. (ISBN 90-272-4504-5)
  • Lallot Jean, Apollonius Dyscole : De la construction, introduction, texte et traduction (coll. « Histoire des doctrines de l'Antiquité classique »), Paris, Vrin, 1997, 2 vol., 992 p.
  • Dalimier C., Apollonius Dyscole: Traité des conjonctions Paris, Vrin, 2001.

Liens externes[modifier | modifier le code]