Apollonie de Palestine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Apollonie.
Apollonie de Palestine
Arsouf
Image illustrative de l'article Apollonie de Palestine
Localisation
Pays Drapeau d’Israël Israël
Coordonnées 32° 11′ 44″ N 34° 48′ 21″ E / 32.195447, 34.805903 ()32° 11′ 44″ Nord 34° 48′ 21″ Est / 32.195447, 34.805903 ()  

Géolocalisation sur la carte : Israël

(Voir situation sur carte : Israël)
Apollonie de Palestine
Apollonie de Palestine

Apollonie de Palestine, aussi Arshof, Arzouf, Aser, Arsour, Sozousa, est une ville antique située dans la plaine du Sharon sur la côte méditerranéenne entre Jaffa et Césarée, en Israël.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Phéniciens établissent à cet emplacement un premier établissement au VIe siècle av. J.-C., nommé Archof (d'après Rechep, le dieu phénicien de la guerre et du tonnerre). Cet établissement se fait dans le cadre de la politique achéménide de développement du commerce en Palestine, lorsque la Judée passe sous domination perse à la suite de la chute de l’empire néo-babylonien[1].

Elle est plus tard renommée Apollonia à la période hellénistique, car les grecs assimilèrent Resheph à Apollon.

Sous les Romains, l'établissement se transforma en vraie ville, et Apollonia atteignit son apogée sous Byzance. Au Ve siècle et VIe siècles, la ville fut appelée Sozousa et servit de siège épiscopale à la province de Palestine Première.

En 640, les Arabes conquirent la ville et en fortifièrent une partie, ce qui fit que la superficie urbaine diminua considérablement.

Pendant les croisades, la ville fut prise en 1101 par Baudouin Ier avec l'aide de la flotte génoise. La ville fut renommée Arsour et un vaste château fut bâti au nord de la cité. Elle est le théâtre d'une importante bataille le qui oppose Richard Cœur de Lion à Saladin.

En 1265, le sultan mamelouk Baybars conquit la ville, qui fut définitivement rasée.

Les premières fouilles n'eurent lieu qu'en 1996.

Elle situe immédiatement au nord de la ville d'Herzliya, cité balnéaire situé à 10 km au nord de Tel Aviv.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Oded Lipschits et Manfred Oeming (dir.), Judah and the Judeans in the Persian period, Winona Lake, Einsensbrauns,‎ 2006 (ISBN 9781575061047), « Achaemenid Imperial Policy, settlement processes in Palestine and the status of Jerusalem in the middle of the fifth century BCE »

Sur les autres projets Wikimedia :