Apollon et Daphné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Apollon et Daphné, Epître d'Othéa, vers 1460.

L'épisode d’Apollon et Daphné est le récit, dans les mythologies grecque et romaine, de l'amour du dieu Apollon pour la nymphe Daphné (Daphnè, Δἁφνη) et la transformation de la jeune fille en laurier.

Ovide le raconte dans ses Métamorphoses, de même que Pausanias dans sa Description de la Grèce, livre VIII, chapitre 20, 1-4[1].

C'est un mythe à caractère étiologique, qui explique l'existence de l'arbre et son lien avec le dieu Apollon.

Ce mythe a été le sujet de nombreuses œuvres d'art dès l'Antiquité.

Le mythe[modifier | modifier le code]

Éros, qui s'exerçait à tirer à l'arc, subit les railleries du dieu Apollon.

Mis en colère par les sarcasmes du dieu, Éros envoie deux flèches : l'une, d'or, atteint Apollon et l'enflamme d'amour pour Daphné, fille du dieu-fleuve Pénée, en Thessalie[2].

L'autre, de plomb, dégoûte Daphné de l'amour.

La nymphe s'enfuit à travers les forêts et la montagne, poursuivie par Apollon.

Au moment où elle va être atteinte, elle supplie son père de l'aider à échapper au dieu.

Entendant sa prière, Pénée la métamorphose en laurier (en grec : daphne). Voyant cela, et toujours amoureux, Apollon décide que Daphné sera son arbre.

Les arts[modifier | modifier le code]

Apollon et Daphné, statue de Bernini dans la Galerie Borghese
  • Sculpture :
    1. Apollon et Daphné (Apollo e Dafne) est aussi le nom donné à une statue de Gian Lorenzo Bernini dit le Bernin, sculpteur baroque italien né à Naples en 1598 et mort à Rome en 1680.
    2. Cette œuvre en marbre de Carrare, située à la Galerie Borghèse à Rome, mesure 243 cm et représente le moment précis où la jeune Daphné, poursuivie par le Dieu Apollon, se change en laurier[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Cette art est exposé à la galerie Borghèse à Rome.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Textes antiques :
    • Ovide, Métamorphoses, I, v. 452 − 567
    • Pausanias, Description de la Grèce, VIII, 20, 1-4
  • Textes modernes :
    • (it) Paolo Moreno, Chiara Stefani, Galleria Borghese, Milano, Touring Club Italiano, 2000, p.110.
    • Pierre Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Paris, Presses Universitaires de France, 1951, 14è édition, 1999.

Liens externes[modifier | modifier le code]