Apollodore d'Athènes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Apollodore d'Athènes (en grec ancien Ἀπολλόδωρος / Apollódôros) est un grammairien grec du IIe siècle av. J.-C.

Élève d'Aristarque de Samothrace à Alexandrie, il quitte la ville vers 146 av. J.-C., sans doute pour Pergame. Il passe la majeure partie de sa vie à Athènes, où il rédige des ouvrages d'érudition, dont une chronologie en vers iambiques pour la période allant de la guerre de Troie à 144 av. J.-C.

La compilation de récits mythologiques qui lui a été attribuée, dite Bibliothèque, serait en réalité bien postérieure à cet auteur : l'œuvre cite un auteur romain, Castor l'Annaliste, contemporain de Cicéron (du Ier siècle avant J.-C. donc puisque Cicéron est mort en 43 av. J.-C.). On appelle généralement l'auteur de la Bibliothèque le pseudo-Apollodore.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Fragments[modifier | modifier le code]

  • F. Jacoby, Die Fragmente der griechischen Historiker, 3 t., Berlin et Leyde, 1926-1958, Leyde 1954-1960. N° 244.
  • F. Jacoby, Apollors Chronik. Eine Sammlung der Fragmente, Berlin, 1902.


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Apollodore.