Apodemus agrarius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Mulot rayé (Apodemus agrarius) est une espèce de rongeurs, de la famille des Muridés (Muridae). On rencontre ce petit mammifère dans une grande partie du continent eurasien. Très prolifique, il peut causer des dégâts aux cultures et aux réserves.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Desctiption[modifier | modifier le code]

Ce mulot est reconnaissable à sa rayure dorsale noire qui part du museau, continue sur le dessus de la tête et s'étire le long de l'échine jusqu'à la queue. Il mesure au total de 14 à 21 cm, dont 6 à 9 cm de queue pour un corps de 8 à 12 cm de longueur[8],[9].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Comportement et reproduction[modifier | modifier le code]

Ce sont des animaux sauteurs agiles et bons nageurs. Ils creusent des terriers pour s’y réfugier la nuit. La femelle est capable de se reproduire toute l'année. Elle peut avoir 6 portées de 6 petits par an. Peu nomades, la majorité des individus vivent et meurent à moins de 180 m de leur lieu de naissance[9]. Leur régime alimentaire est très varié, composé de racines, de graines, de baies, de noix et d’insectes.

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Il est présent principalement en Europe centrale et de l'est, en Asie centrale, en Sibérie du sud, Mandchourie, Corée, Chine du sud et Taïwan où il vit dans les champs et les bois[9], mais on le rencontre aussi à l'ouest jusqu'en France[5].

Interaction écologique[modifier | modifier le code]

Ce rongeur cause donc fréquemment des dégâts aux cultures et aux provisions. Il est aussi un vecteur potentiel de la fièvre hémorragique[9],[7]. C'est une source de nourriture pour de nombreux carnivores.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ITIS, consulté le 12 mai 2015
  2. p4
  3. Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  4. a, b, c, d, e, f et g (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. ISBN 0-444-51877-0, 9780444518774. 857 pages. Rechercher dans le document numérisé
  5. a et b Fiche sur cette espèce dans le site Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)
  6. Nom vernaculaire en français d’après Termium plus, la banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada
  7. a et b Sécurité dans les laboratoires de l'UMR voir tableau
  8. (de) Gerd Grün, Apodemus agaricus Brandmaus, 2012. Page 1.
  9. a, b, c et d Référence Animal Diversity Web : Apodemus agrarius (en)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sites de référence taxonomiques :

Autres liens externes :

Photos :