Aphyosemion australe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lopez.

Le Cap Lopez (Aphyosemion australe) est une espèce de poisson appartenant à la famille des Aplocheilidés. Originaire d'Afrique c'est une espèce appréciée comme poisson d'aquarium et son élevage a permis de créer plusieurs variétés différentes.

Description[modifier | modifier le code]

Morphologie[modifier | modifier le code]

5 cm de long en moyenne. Mâle très coloré, femelle beige clair. Son corps est fuselé et aplati. La forme sauvage (chez le mâle) est brune avec les flancs verdâtres parsemés de points rouge foncé. Ses nageoires pectorales sont plus claires que le reste du corps, sa caudale est en forme de lyre, caractéristique de la plupart des aphyosemion. Une variété d'élevage, dite "gold" est orange vif parsemée de points brun clair. Dans les deux variétés les nageoires dorsale, anale et caudale sont surlignées d'un liseré de noir et de blanc.

Poisson bariolé de couleur orangée
Mâle de variété « gold »

Comportement[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit en groupes constitués d'un mâle et de plusieurs femelles. C'est un poisson Ovipare. Les œufs une fois déposés dans la végétation se développent pendant environ 15 jours. Les alevins se nourrissent dès l'éclosion de proies vivantes.

Un Cap-Lopez peut vivre plus de 3 ans.

Son alimentation est celle d'un carnivore opportuniste. C'est un excellent sauteur.

Habitat d'origine[modifier | modifier le code]

Aphyosemion australe est originaire de la zone côtière située entre l'embouchure de la rivière Ogowe (au nord-ouest du Gabon) et la République démocratique du Congo. Il est également présent dans des pays comme l'Angola et le Cameroun[1].

Maintenance en captivité[modifier | modifier le code]

Crystal Clear app babelfish.png Maintenance en aquarium
Note : Les informations figurant dans cet encadré sont données seulement à titre indicatif. Lire attentivement le texte.
Origine Gabon Eau Eau douce
Dureté de l'eau 2 à 6 °GH pH 5 à 6,8
Température 20 à 24 °C Volume mini. 10 l
Alimentation Carnivore Taille adulte environ 5 cm
Reproduction Ovipare Zone occupée Milieu inférieur
Sociabilité Médiocre Difficulté Moyenne

L'eau doit de préférence être acide et assez douce[2]. La température devra être comprise entre 20 et 24°C, une température supérieure étant mortelle à long terme. La filtration est optionnelle si des changements d'eau réguliers sont effectués. Comportement calme, pourvu qu'il y ait assez de cachettes. Il est conseillé de maintenir aphyosemion australe en harem (plusieurs femelles pour un mâle), car les mâles peuvent être violents envers les femelles. On peut maintenir plusieurs harems dans le même aquarium, pourvu que celui-ci soit assez grand, bien filtré et bien planté.

Il est nécessaire de bien couvrir le bac, car, comme tous les killies, aphyosemion australe est un excellent sauteur. Ces poissons, à l'alimentation opportuniste, peuvent se contenter de nourriture du commerce, néanmoins, ils apprécient particulièrement les petites proies vives et les vers de vase. Un bac spécifique est quasi indispensable, particulièrement pour la reproduction. Comme tous les killies ce poisson peut se satisfaire d'un bac de 10 litres seulement.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Espèce assez facile avec un peu d'expérience en élevage, idéal pour qui veut débuter avec les killies. Le frai se fait en petit bac spécifique, dans des plantes à feuilles fines, ou de la mousse de java. Ils peuvent également se satisfaire d'un mop. Les œufs ont un développement continu durant environ 15 jours. Les alevins peuvent être nourris dès l'éclosion avec des nauplies d'artémia ou des micro-vers[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche d'Aphyosemion australe sur FishBase
  2. G Sandford, Le manuel de l'aquariophilie, p.76
  3. Aphyosemion australe sur Aquabase.org

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :