Aphrodite's Child

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aphrodite (homonymie).

Aphrodite's Child

Pays d'origine Drapeau de la Grèce Grèce
Genre musical Rock progressif, rock psychédélique
Années actives de 1967 à 1971
Labels Mercury Records, Vertigo Records
Composition du groupe
Membres Vangelis
Demis Roussos
Lucas Sideras

Aphrodite's Child est un groupe de pop-rock et rock progressif grec de la fin des années 60.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe fut créé en Grèce par Evangelos Odysseas Papathanassiou (plus connu sous le nom de Vangelis), Demis Roussos, Lucas Sideras et Silver Koulouris. La formation voulait se rendre à Londres, pensant que la ville pourrait contribuer à leur succès, mais elle n'alla pas plus loin que Paris, bloquée par la douane anglaise et à cause des événements de 1968. Koulouris resta en Grèce pour terminer son service militaire. Il rejoint le groupe pour l'enregistrement de 666.

Pour Vangelis, qui avait déjà joué avec les Forminx, et pour Roussos, ancien Idols, ce n'étaient pas leurs premières expériences en musique.

Leurs plus gros tubes en Europe restent sans conteste Rain and Tears (dont la mélodie est basée sur le Canon de Pachelbel), de l'album End of the World, et surtout It's Five O'Clock de l'album éponyme. L'album 666 (1972), paru un an après leur séparation, est une adaptation musicale de l'Apocalypse de Saint Jean. C'est ce dernier album qui est considéré comme progressif, les deux précédents albums étant de style moins complexe, plus proche de la pop.

Ils se sont séparés en 1971, bien que Demis Roussos ait fait quelques apparitions sur les travaux suivants de Vangelis (en particulier la bande originale du film Blade Runner).

Membres[modifier | modifier le code]

Alors que Vangelis reste dans les studios parisiens pour mettre une touche finale à l'album 666, le groupe part en tournée à travers l'Europe avec, outre Demis Roussos et Lucas Sideras, Charris Chalkitis. Sideras et Chaltikis formeront avec Lakis Vlavianos et Dimitri Tambossis, lorsque les Aphrodite's Child se séparent en 1971, le groupe Eros. Puis les mêmes, moins Chalkitis, formeront le groupe Ypsilon en 1977[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • Plastics nevermore / The other people (1968)
  • Rain and tears / Don't try to catch a river (1968)
  • End of the world / You always stand in my way (1969)
  • Valley of sadness / Mister Thomas (1969)
  • Lontano dagli occhi / Quando l'amore diventa poesia (1969)
  • I want to live / Magic Mirror (1969)
  • Let me love, let me live / Marie Jolie (1969)
  • It's five o'clock / Wake up (1970)
  • Spring, summer, winter and fall / Air (1970)
  • Such a funny night / Annabella (1970)
  • Break / Babylon (1972)

Compilations[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

On entend Rain and Tears dans la 1ère partie du film Three Times d'Hou Hsiao-hsien.

Demis Roussos a repris en solo lors de ses concerts au début des années 1970 la chanson "I Want To Live".

S'il ne manquait pas Lucas Sidéras on aurait pu croire deux fois à une reformation des "Aphrodite's Child" : en 1977 et en 1984 lors des enregistrements des albums "Magic" et "Reflection" de Demis Roussos, qui virent la collaboration de Vangelis et de Demis Roussos, "Marie Jolie" des Aphrodite's Child est d'ailleurs reprise sur un rythme un peu "reggae" par Demis Roussos dans l'album "Reflection".

À la fin des années 1980 Demis Roussos enregistre certains titres des Aphrodite's Child pour son album "The Story Of" : on retrouve : "Rain And Tears", "End Of The World", "I Want To Live", "Marie Jolie", "It's Five O'Clock", "Such A Funny Night","Spring Summer Winter And Fall" et exceptionnellement "Break" qui à l'origine était chantée par le batteur des Aphrodite's Child: Lucas Sidéras, (666).

Demis Roussos reprend également dans son album "Immortel" en 1995 la vieille chanson française "Plaisir D'Amour" qui a inspiré la chanson "I Want To Live" des Aphrodite's Child.

Au début des années 2000, le chanteur grec a enregistré en duo avec la chanteuse italienne Spagna une version "Dance" de "Rain And Tears" dont le titre est "Tears Of Love".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. sites officiels de D. Tambossis et de Vangelis

Liens externes[modifier | modifier le code]