Aphaïa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aphaia ou Aphéa (en grec ancien Αφαια / Aphaia) est une déesse préhellénique de la lumière, sœur de Léto.

Aphaïa est identifiée à la nymphe crétoise Britomartis par Pausanias[1] et Antoninus Liberalis[2]. Elle aurait été fille de Léto et donc demi-sœur d'Apollon et Artémis. Elle faisait partie de la suite de cette dernière qui veillait sur elle. On lui attribue l'invention des filets pour la chasse. Très belle, elle fut sans cesse poursuivie par les hommes. Minos la poursuivit d'abord de ses assiduités. Elle tenta de lui échapper en se jetant dans la mer, mais, elle fut recueillie dans les filets d'un pêcheur éginète. Ce dernier tomba amoureux d'elle à son tour. Britomartis en appela à sa demi-sœur et protectrice qui la fit disparaître : elle devint Aphaïa, l’« Invisible ». Le temple serait construit à l'endroit de sa disparition.

Elle est la patronne de l'île d'Égine, où un temple lui est consacré (voir Temple d'Aphaïa), parmi les mieux conservés de toutes les îles grecques.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne], II, 30, 3.
  2. Métamorphoses [détail des éditions], XL.

Voir aussi[modifier | modifier le code]