Apalala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Apalala est un dragon d'eau de la mythologie bouddhiste. Il est pourvu de deux jambes, de deux bras, d'une longue queue, d'une tête humaine, mais il n'a pas d'ailes.

Originaire de la rivière Swat, il est converti au bouddhisme par Bouddha lui-même[1]. Il devient alors heureux et fait le bien autour de lui. Mais par la suite, les habitants deviennent ingrats et Apalala, furieux, se retourne contre l'humanité en déclanchant des tornades et en détruisant les terres.

Cette légende est une des favorites de la culture bouddhiste.

Notes et références[modifier | modifier le code]