Apalai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Apalai
Parlée au/en Brésil, Guyane française, Suriname
Région Amapa, Pará
Nombre de locuteurs Brésil : 398 (2010), Guyane française : 40 (2011), Suriname : 10 (2011)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 apy
IETF apy

L’apalai est une langue caribe parlée principalement sur la rivière Parú de l'est (es) au Brésil. Quelques locuteurs vivent également sur le haut Maroni en Guyane française ainsi que sur le Tapanahoni et le Paloemeu au Suriname.

Écriture[modifier | modifier le code]

Alphabet apalai[2]
Majusucles A B E H I J K M N O P R S T U W X Y Z
Minuscules a b e h i j k m n o p r s t u w x y z

La nasalisation est indiquée à l’aide d’un tilde au-dessus des voyelles ‹ ã, ẽ, ĩ, õ, ũ, ỹ ›.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pantaleoni Ricardo (ed.), 1997-2012
  2. Koehn, 1995

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Edward H. Koehn et Sally Sharp Koehn, « Fonologia da língua apalaí », dans S.C. Gudschinsky, Estudos sôbre línguas e culturas indígenas, t. II, Brasília, Instituto Lingüístico de Verão,‎ 1971, p. 17-28
  • Edward H. Koehn et Sally Sharp Koehn, « Apalaí », dans D.C. Derbyshire et Geoffrey K. Pullum, Handbook of Amazonian languages, t. I, Berlin, Mouton de Gruyter,‎ 1986, p. 33-127
  • Edward H. Koehn et Sally Sharp Koehn, Vocabulário Básico, Apalaí-Português, Dicionário da Língua Apalaí, Brasilia, Sociedade Internacional de Linguística,‎ 1995 (résumé, lire en ligne)
  • Fany Pantaleoni Ricardo, Indigenous Peoples in Brazil website, Socioambiental, 1997-2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]