Apache Corporation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Apache Corporation (NYSE : APA) est une compagnie pétrolière américaine qui exploite des gisements de pétrole et de gaz naturel dans plusieurs pays : États-Unis, Argentine, Australie, Canada, Égypte et Royaume-Uni (en mer du Nord)[1]. Son siège social est situé à Houston au Texas.

En 2010, sa capitalisation boursière était d'environ 30 milliards USD. Ses réserves prouvées à la fin de 2009 s'élevaient à environ 2,37 milliards équivalent barils de pétrole (moitié pétrole, moitié gaz naturel)[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle a été fondée en 1954 par Truman Anderson, Raymond Plank et Charles Arnao.

En juillet 2010, à la suite de la marée noire causée par l'explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, elle a acquis une partie des activités de BP pour la somme de 7 milliards USD[3]. En juin 2013, elle est responsable du plus important déversement de produits toxiques, 9,5 millions de litres, dans une forêt vierge au Nord du Canada[4]. La catastrophe a détruit plus de 42 hectares de forêt.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Personnel de rédaction, « Regions », Apache Corp
  2. (en) Personnel de rédaction, « Annual Report », Apache Corp
  3. AFP, « BP cède 7 milliards de dollars d'actifs à son concurrent américain Apache », France 24,‎ 20 juillet 2010 (lire en ligne)
  4. (en) Nathan Vanderklippe, « Toxic waste spill in northern Alberta biggest of recent disasters in North America », The Globe and Mail,‎ 12 juin 2013 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]