Douroucouli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aotinae)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le genre animal. Pour le genre végétal, voir Aotus (plante).

Aotus • Singes de nuit, Singes-chouettes, Nyctipithèques

Aotus est un genre de primates nocturnes du Néotropique, connus sous le nom de douroucouli.

Le genre Aotus est l'unique représentant de la famille des Aotidae. Dans certaines classifications, les Douroucoulis forment la sous-famille des Aotinae au sein des Cebidae.

Les Douroucoulis possèdent de petites oreilles peu apparentes, une barbe et une queue non préhensile (contrairement aux autres singes du Nouveau Monde) et ont une vision monochrome. Ils disposent d'un large éventail de cris (entre 50 et 100 appels différents peuvent être distingués)[1].

Dénominations et étymologie[modifier | modifier le code]

Ces primates sont appelés douroucoulis [2], singes de nuit[3], singes nocturnes[2], singes-chouettes[3] ou encore nyctipithèques[2]. Son nom vient de ses cris à la fois étrange et sonore, un répertoire de 50 cris qui passe par le son du gong par cris du jaguar jusque au petits gazouillis.

Le terme Aotus a été créé en 1804 par Humboldt à partir du Grec (ἀ-, préfixe privatif + οὗς, oreille) et signifie « dépourvu d'oreille » (parce qu'ils n'ont pratiquement pas de pavillons)[1].

Classification[modifier | modifier le code]

Selon ITIS

Selon MSW:

Espèces[modifier | modifier le code]

Selon ITIS (15 mai 2014)[4] :

Selon Mammal Species of the World (15 mai 2014)[5] :

Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

-Poids: Il pèse entre 600g et 1kg.

-Taille: 27 à 48 cm et sa queue est à peu près aussi longue que son corps.

-Il a de très grands yeux. Il a un pelage laineux et court généralement brun ou gris foncé pour le dessus et gris clair au orangé pour le dessous.

Mode de vie[modifier | modifier le code]

C'est un animal nocturne. Pour deux raisons capitales: il possède de grands yeux qui ne supportent pas la lumière et il ne chasse que la nuit pour éviter la concurrence des autres singes.

Les ancêtres de ce singe étaient diurnes car le douroucouli ne possède pas la couche réflective spéciale, appelée le tapetum. Sa rétine n'est composée que de bâtonnets, du coup la vision des couleurs en est atténuées. Leurs ancêtres aurait changer de mode de vie pour éviter les attaques des différents oiseaux de proie. Il préfère donc la pleine lune dont les lueurs l'aide dans sa chasse. Il n'est donc pas complètement adapté à l'obscurité.

Sexualité[modifier | modifier le code]

Ce singe a une gestation de 4 mois à 4 moi et demi. Ils ont une portée de un petit. La maturité sexuelle est atteinte vers 3 ou 4 ans.

Habitat[modifier | modifier le code]

Ils sont largement répandus dans les forêts d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale, du Panama au Paraguay, ainsi qu'au nord de l'Argentine. Plutôt dans des forêts sèche et pluviale ou dans des plaines de montagnes. Jusque à 2100 mètres.

Longévité[modifier | modifier le code]

Le douroucouli vit environ une vingtaine d'année.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le douroucouli est pratiquement omnivore. Il mange principalement des fruits, des insectes et d'autres invertébrés, des œufs, des graines ou encore des feuilles. [[File:Douroucouli 1.jpg|thumb|Les douroucoulis sont omnivores.]]

Menace[modifier | modifier le code]

Prédateurs[modifier | modifier le code]

Les principaux prédateurs du douroucouli sont les jaguars et les pumas.

Statut[modifier | modifier le code]

Son statut de conservation IUCN: Préoccupation mineure. L'espèce est aussi menacée par la déforestation dans certaine partie de son milieu de vie.

Organisation sociale[modifier | modifier le code]

Le douroucouli se regroupe en petites communautés (d'une dizaine d' individus). Ils dorment roulés en boule dans un trou d'arbre. Il est très sociable.

Le douroucouli vit avec d'autres singes bien qu'il ne communique pas entre eux car le douroucouli est un animal nocturne.

Totem[modifier | modifier le code]

Pour les mouvements de jeunesse, le douroucouli est un animal sociable qui ne reste avec les autres que lorsque il y a de l'ambiance.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a et b Juan Carlos de la Cal, « Manuel Elkin Patarroyo : Cinquante ans de sollicitude », Courrier international, no 884,‎ 11-17 octobre 2007de nuit, p. 50
    traduction d'un article d'El Mundo
  2. a, b et c (en) Murray Wrobel, Elsevier's Dictionary of Mammals : in Latin, English, German, French and Italian, Amsterdam, Elsevier,‎ 2007, 857 p. (ISBN 978-0-444-51877-4, lire en ligne), entrée N°318
  3. a et b Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  4. ITIS, consulté le 15 mai 2014
  5. Mammal Species of the World, consulté le 15 mai 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Genre Aotus[modifier | modifier le code]

Sous-famille Aotinae[modifier | modifier le code]

Famille Aotidae[modifier | modifier le code]