Antti Tuuri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Antti Tuuri

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Antti Tuuri à la foire du livre de Turku(2009)

Naissance 1er octobre 1944
Kauhava
Langue d'écriture Finnois
Distinctions Médaille Pro Finlandia

Antti Elias Tuuri (né le 1er octobre 1944 à Kauhava) est un écrivain finlandais[1]. Il est surtout connu pour ses écrits concernant l'Ostrobotnie du Sud.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1951 Tuuri entre à l’école primaire de Kauhava. Il prépare son baccalauréat au lycée de Vimpeli et l'obtient en 1963[1]. En 1972 il reçoit son diplôme d'ingénieur en arts graphiques de l'Université technologique d'Helsinki[1]. Pendant ses études il travaille en Allemagne[1]. De 1972 à 1983, il exerce différents métiers[2]. En 1983 il devient écrivain à plein temps[1].

Ouvrages traduits en français[modifier | modifier le code]

  • (fr) Un jour en Ostrobotnie, Actes Sud, coll. « Lettres scandinaves »,‎ 10 août 1993, 342 p. (ISBN 978-2868695673)

Ouvrages en finnois[modifier | modifier le code]

La production de Antti Tuuri est prolifique[2]:

Romans[modifier | modifier le code]

Série Ostrobotnie[modifier | modifier le code]

Série « La famille de ma mère »[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • (fi) Lauantaina illalla, Otava,‎ 1971
  • (fi) Seitsemän kertomusta, Otava,‎ 1972
  • (fi) Perhokalastuksen alkeet, Otava,‎ 1978 (ISBN 951-1-04976-3)
  • (fi) Asiantuntija: Valikoima novelleja, Otava,‎ 1979 (ISBN 951-1-05199-7)
  • (fi) Maailman kivisin paikka, Otava,‎ 1980
  • (fi) Sammuttajat, Otava,‎ 1983
  • (fi) Novellit, Helsingissä, Otava,‎ 1983 (ISBN 951-1-07209-9)
  • (fi) Vääpeli Matala lentää,‎ 1987
  • (fi) Perhokalastuksen alkeet, Kuvittanut Juha Markula, Otava,‎ 1991 (ISBN 951-1-11201-5)
  • (fi) Suuri pieni maa: Kertomuksia Islannista, Otava,‎ 1993 (ISBN 951-1-09514-5)
  • (fi) Suomi elää metsistään, Otava,‎ 1996 (ISBN 951-1-13975-4)
  • (fi) Maakunnan miehiä: Novellit 1983–1996, Otava,‎ 2001 (ISBN 951-1-17194-1)
  • (fi) Perhokalastus Pohjanmaalla, Otava,‎ 2006 (ISBN 951-1-20847-0)

Documentaires et ouvrages illustrés[modifier | modifier le code]

  • (fi) Kertomus järvestä,‎ 1981
  • (fi) Voiman miehet, Suomen Sähkölaitosyhdistys ry.,‎ 1986
  • (fi) M. Valmunen et Antti Tuuri, Tie maisemaan,‎ 1992
  • (fi) Jokivarsien kansa sodassa,‎ 1994
  • (fi) Neljännen valtakunnan vieraana,‎ 1995
  • (fi) Erno Paasilinna et Antti Tuuri, Isoa Inaria kiertämässä. Kuvauksia Inarin vesiltä ja rannoilta,‎ 1999
  • (fi) Linnuille pesänsä, ketuille kolonsa. Asuntorakentamisen viisi värikästä vuosikymmentä,‎ 1998
  • (fi) Eteenpäin katsomisen taito. Tekniikan edistämissäätiö 1949–1999,‎ 1999
  • (fi) UPM-Kymmene. Metsän jättiläisen synty,‎ 1999
  • (fi) Elosta ja maailmasta. Esko Ahon tie Peltolan tuvasta suuriin saleihin,‎ 1999
  • (fi) Kuinka kirjoitan romaanin, 2004
  • (fi) Tauno Matomäki: Suvipäivänä syntynyt,‎ 2005
  • (fi) Lähikuvassa Erno Paasilinna, Otava,‎ 2009 (ISBN 978-951-1-22902-5)
  • (fi) Matkoilla Euroopassa, Otava,‎ 2011 (ISBN 978-951-1-23703-7)

Série Rukajärvi[modifier | modifier le code]

  • (fi) Rukajärven tiellä,‎ 1990
  • (fi) Rukajärven aika,‎ 1991
  • (fi) Rukajärven linja,‎ 1992

Pièces de théâtre et films[modifier | modifier le code]

  • (fi) Pitti-poika,‎ 1983
  • (fi) Maakunnan mies,‎ 1986
  • (fi) Pohjanmaa,‎ 1988
  • (fi) Talvisota,‎ 1989
  • (fi) Ameriikan raitti,‎ 1990
  • (fi) Rukajärven tie,‎ 1999
  • (fi) Lakeuden kutsu,‎ 2000

Livrets d’opéra[modifier | modifier le code]

  • (fi) Sinapinsiemen,‎ 2001
  • (fi) Vierivä kivi,‎ 2008

Traductions en finnois[modifier | modifier le code]

  • (fi) Egillin, Kalju-Grímrin-pojan saaga,‎ 1994
  • (fi) Poltetun Njállin saaga,‎ 1996
  • (fi) Grettir Väkevän saaga,‎ 2003
  • (fi) Gunnlaugr Käärmeenkielen saaga ja muita lyhytsaagoja,‎ 2006
  • (fi) Orkneylaisten saaga,‎ 2008

Prix et récompenses [2][modifier | modifier le code]

Tuuri a traduit en finnois des sagas islandaises [3], et le président Vigdís Finnbogadóttir lui a donné en 1983 La croix du faucon islandais[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Antti Tuuri », Otava (consulté le 14 juillet 2012)
  2. a, b et c (fi) « Biographie détaillée de Antti Tuuri », Kirjasampo.fi (consulté le 14 juillet 2012)
  3. (fi) Jukka Kemppinen, « Skaldit »,‎ 28.2.2006 (consulté le 14 juillet 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]