Antonio Zucchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zucchi.
Portrait de Zucchi (1781) par Angelica Kauffmann.

Antonio Zucchi, né à Venise en 1726 et mort à Rome en 1795,est un peintre italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un graveur, il dut à son père les éléments de l'art du dessin ; il étudia ensuite la peinture dans les ateliers de Francesco Fontebasso et de Jacopo Amigoni.

Lorsque l'architecte Robert Adam vint en Italie, il eut l'occasion de connaître Zucchi ; il eut recours à lui pour des dessins, l'amena ensuite en Angleterre, et lui procura des commandes importantes comme décorateur d'appartements et comme peintre à fresque.

Zucchi exécuta de nombreuses représentations de ruines et de sujets mythologiques ; il travaillait avec beaucoup de facilité ; ses productions avaient de l'agrément, mais elles étaient dépourvues de correction et de fini ; ce n'était que de l'ornementation bien réussie. Parmi les diverses demeures de l'aristocratie britannique pour lesquelles on eut recours à lui, on signale surtout l'ancien hôtel Buckingham, et le château d'Osterley, appartenant aux comtes de Jersey, Zucchi fut reçu à l'académie royale de Londres.

En 1781, il épousa la femme-peintre suisse Angelica Kauffmann.

Il finit par se dégoûter du climat brumeux du Nord et retourna en Italie. La mort l'atteignit à Rome en 1795.

Voir également[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

« Antonio Zucchi », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition,‎ 1843-1865 [détail de l’édition]