Antonio Viviani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paysage, fresque de la loggia du Palais Altemps à Rome

Antonio Viviani, dit il Sordo di Urbino, (Urbino, 15601620) est un peintre italien de la Renaissance tardive et du début du baroque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antonio Viviani également appelé il Sordo de Urbino (« le sourd d'Urbino ») est né à Urbino en 1560 et est disciple de Federico Barocci dont il serait le neveu. Il a réalisé quelques œuvres à Urbino dans le style de Barocci, diverses fresques à Rome et un vaste travail dans l'église San Pietro in Valle à Fano (1618–1620), consistant en des scènes de la vie des apôtres auxquels l'église a été dédiée. Ces œuvres sont maintenant dans la pinacothèque de la ville de Fano. Il peint aussi pour lOratorio della Santissima Annunziata di Urbino.

Après 1585, il voyage à Rome où il peint à fresque la bibliothèque du Vatican et la Scala Santa (1585–1590). Il a également contribué aux fresques de la loggia du Palais Altemps et du Palais Barberini[1]. De 1596 à 1598, il a vécu à Gênes.

À Urbino, il a peint pour la Chapelle du Saint Sacrement dans la cathédrale.

Son frère Ludovico Viviani (da Urbino) est aussi un peintre.

Lieux des œuvres[modifier | modifier le code]

Rome 
Cathédrale d'Urbino 
  • Chapelle de la Conception de la Cathédrale,
  • Chapelle du Très saint Sacrément.
Cagli 
Pergola 
  • Église Saint François
Cantiano 
  • Église Collegiata San Giovanni Battista
  • Église Sant'Agostino
Fano 
  • Église San Pietro in Valle
  • Pinacothèque Civique
Castelleone di Suasa 
  • Église paroissiale des SS. Pietro e Paolo, L'Annonciation

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Bryan et Robert Edmund Graves (éditeur), Dictionary of Painters and Engravers, Biographical and Critical, vol. 2 : L-Z, York St. #4, Covent Garden, London, George Bell and Sons,‎ 1886, Original de Fogg Library, numérisé le 18 mai 2007 (lire en ligne), p. 680


Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les travaux du Palazzo Barberini sont perdus à cause d'un incendie et ont été recouverts au XVIIIe siècle par Laurent Pécheux.

Sur les autres projets Wikimedia :