Antonio Salandra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antonio Salandra
Image illustrative de l'article Antonio Salandra
Fonctions
33e président du Conseil italien
21 mars 191418 juin 1916
Monarque Victor-Emmanuel III
Prédécesseur Giovanni Giolitti
Successeur Paolo Boselli
Biographie
Nom de naissance Antonio Salandra
Date de naissance 13 août 1853
Lieu de naissance Troia (Royaume des Deux-Siciles)
Date de décès 9 décembre 1931 (à 78 ans)
Lieu de décès Rome
Nationalité italienne

Antonio Salandra
Présidents du Conseil italien

Antonio Salandra (né à Troia le 13 août 1853, mort à Rome le 9 décembre 1931) est un homme politique italien qui fut président du conseil du 21 mars 1914 au 18 juin 1916.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antonio Salandra réalise des études de droit et de littérature à l'université de Naples, il enseigne à partir de 1879 la législature administrative et financière à l'université de Rome et publie de nombreux travaux juridiques. Conservateur et libéral, il est élu, en 1886, député de Foggia. Il devient premier ministre après la chute du gouvernement de Giovanni Giolitti le 29 mars 1914, choisi par Giolitti qui préside la majorité au parlement. Salandra se détache rapidement de Giolitti sur la question de la participation à la Première Guerre mondiale. Alors que Giolitti se déclare favorable à la neutralité, Salandra et son ministre des affaires étrangères Sidney Sonnino soutiennent l'intervention aux côtés de la Triple-Entente. À Rome, le 3 mai, Antonio Salandra dénonce la Triplice, traité de 1882 avec l'Autriche-Hongrie et l'Allemagne, en vue de préparer l'entrée en guerre de l'Italie. Le Parlement, qui n'a pas été consulté, s'insurge et renverse le gouvernement. Le roi Victor-Emmanuel III, qui est favorable à l'intervention, rappelle Salandra et déclare la guerre à l'Autriche-Hongrie et à l'Allemagne.

Salandra pense que l'entrée en guerre au côté de l'Entente mènera à une victoire rapide mais dans les faits rien ne change, et la première année de guerre de l'Italie est marquée par peu de succès. À la suite d'une offensive autrichienne qui est réussie sur le Trentin, le 18 juin 1916, Salandra est obligé de se démettre.

Après la Première Guerre mondiale, Salandra se positionne à droite et soutient l'accès au pouvoir de Benito Mussolini en 1922, il est d'ailleurs présent sur le listone, liste du parti national fasciste et élu député lors des élections du 6 avril 1924.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]