Antonio Maceo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Général Antonio Maceo en uniforme

Antonio Maceo Y Grajales (1845-1896) est un combattant et héros de la lutte pour l'indépendance de Cuba. Surnommé le Titan de Bronze pour sa force et sa couleur de peau, il participe à plus de 900 combats dans la guerre des Dix Ans (1868-1878) et la guerre d'indépendance (1895-1898)).

Lorsque le président Céspedes trouve la mort à la bataille de San Lorenzo en 1874, Antonio Maceo lui succède à la tête des rebelles. Une partie des rebelles renonce à la lutte par le traité de Zanjón, conclu le 10 février 1878, à l'initiative du général espagnol Arsenio Martinez-Campos.

Quant au général Antonio Maceo, il refuse le pacte de Zanjón qui n'accorde à l'île qu'une autonomie relative et qui, de plus, maintient l'esclavage. Il ne voulait pas de paix sans indépendance, ni sans l’abolition de l’esclavage. Protagoniste de la "Protestation de Baraguá" (15 mars 1878), il est le symbole de la fermeté et du courage face au pouvoir colonial. Antonio Maceo marque ainsi la place accordée aux « gens de couleur » dans le processus indépendantiste. Plus encore, le Titan de Bronze est érigé en symbole du métissage et de la réconciliation raciale.

Il tombe au combat à Pinar del Río le 7 décembre 1896.

L'aéroport international de Santiago de Cuba porte son nom et il y a sur l'île de nombreux monuments à Maceo, entre-autres à La Havane face à l'Hôpital Hermanos Ameijeiras et à Santiago de Cuba.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]