Antonio Gallonio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Première planche du Traité des instruments de martyre..., gravée par Antonio Tempesta (1591).

Antonio Gallonio ou Galloni est un prêtre de la congrégation de l'Oratoire d'Italie, né à Rome en 1556 et mort dans cette même ville le 15 mai 1605.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gallonio écrivit en latin et il traduisit également de l’italien vers le latin[1]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Il a publié les ouvrages suivants :

  • Histoire des Vierges romaines, (en italien), 1591, in-4
  • Vies de quelques martyrs, (idem), 1597, in-4
  • Vita beati P. Philippi Nerri, Rome, 1600, in-4 ; Mayence, 1602, in-8
  • Trattato degli instrumenti di martirio e delle varie maniere di martirizzare... (Traité des instruments de martyre...), Rome, 1591, in-4, traduit en latin par l'auteur, ib., 1594, avec gravures sur cuivre d'Antonio Tempesta d'après les dessins de Giovanni Guerra ; réimprimé à Paris, 1695, in-4, et à Anvers, 1660, in-12 ; trad. française rééditée en 1904 par Charles Carrington [lire en ligne].
  • Liber apologeticus pro assertis in annalibus ecclesiasticis baronianis, de monachatu S. Gregorii papae, etc., Rome, 1604, in-4.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Cet article comprend du texte provenant de la Biographie universelle classique de 1829, article « GALLONIO (Antoine) », une publication tombée dans le domaine public.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • « Galloni ou Gallonio (Antoino) », dans Pierre Larousse, Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, Paris, 1866-1877, volume 8, p. 968 [lire en ligne].
  • « Gallonio (Antoine) », dans François Pérénès, Dictionnaire de biographie chrétienne, Migne, 1851 ; citée in-extenso dans Traité des instruments de martyre..., réédité en 2002 (ISBN 2-84137-124-7), p. 5-7 [lire en ligne].
  • Antonio Gallonio, Traité des instruments de martyre et des divers modes de supplice employés par les païens contre les chrétiens, précédé de Musée chrétien des supplices par Claude Louis-Combet, Grenoble, Jérôme Millon, 2002

Notices d'autorité[modifier | modifier le code]