Antonin Moine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Antonin Moine

Nom de naissance Antonin-Marie Moine
Naissance 1796
Saint-Étienne
Décès 1849
Paris
Nationalité Français Drapeau de la France
Activités sculpteur
Mouvement artistique Romantisme

Œuvres réputées

Les Lutins en voyage
Fontaine de la Concorde

Antonin-Marie Moine dit Antonin Moine, né le 29 juin 1796 à Saint-Étienne, mort le 18 mars 1849 à Paris, est un sculpteur romantique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1835 à 1840, Antonin Moine travaille avec Louis-Parfait Merlieux et Jean-Jacques Elshoecht [1] à la réalisation de sculptures pour la Fontaine des Mers et la Fontaine des Fleuves[2], place de la Concorde à Paris, commandées par la mairie de Paris, propriétaire du lieu depuis 1828. Moine sculpte certaines des trois Néréides qui figurent sur chaque fontaine. Sa grande effigie en pied de Sully, 1846, est au jardin du Luxembourg à Paris.

Réduit à la misère, Antonin Moine se suicide le 18 mars 1849.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J.-L. Champion, Antonin Moine (1796-1849), Sculpteur romantique, Bulletin de la Société de l'histoire de l'art français, 1997, pp. 251–274, ISSN 0301-4126
  • Biographie universelle ancienne et moderne, tome 28, p.494

Musées[modifier | modifier le code]

Musée de la Vie romantique, Paris :

  • Sully, bronze, don Charles Janoray, 2012
  • Paysage avec ruine gothique, pastel, don Sylvain Bellenger et Jean-Loup Champion, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dit aussi Carle Elshoecht.
  2. Dont l'architecte est Jacques Ignace Hittorff.