Anton de Haen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anton-de-Haen.jpg

Anton de Haen (1704-1776) était un médecin autrichien du XVIIIe siècle, qui fut le chef de la médecine clinique de l'Université de Vienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à La Haye, Anton de Haen vient en 1754 à l'Université de Vienne, où il devient chef de la médecine clinique, faisant étudier les étudiants au contact quotidien des patients. Il devient aussi un avocat des investigations post-mortem.

Dans les années 1770, il débat par correspondance avec le célèbre médecin suisse Louis Odier, qui prépare les bases de la contribution suisse aux tables de la mortalité[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Anton de Haen, Louis Odier, and the inoculation controversy, par S. Jarcho [1]