Anton Cajetan Adlgasser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anton Cajetan Adlgasser

alt=Description de l'image defaut.svg.
Naissance 1er octobre 1729
Inzel, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 23 décembre 1777 (à 48 ans)
Salzbourg, Drapeau de l'Autriche Autriche
Activité principale Compositeur, organiste
Lieux d'activité Salzbourg
Maîtres Johann Ernst Eberlin

Anton Cajetan Adlgasser (né le 1er octobre 1729 à Inzel (Bavière) et mort le 23 décembre 1777 à Salzbourg) est un organiste et compositeur allemand, œuvrant à la cathédrale et à la cour de Salzbourg (Autriche). Il acomposé des œuvres liturgiques, notamment huit messes et deux requiems, des oratorios et des œuvres pour orchestre ainsi que pour piano.

Biographie[modifier | modifier le code]

De Bavière, Adlgasser rejoint Salzbourg où il étudie sous la férule de Johann Ernst Eberlin. À partir de 1750, il est organiste à la cathédrale de Salzbourg jusqu'à la fin de sa vie. Il visite l'Italie en 1764 et 1765. En 1767, il collabore avec Mozart et Michael Haydn sur l'oratorio Die Schuldigkeit des ersten Gebotes. Mozart estime la musique d'Adlgasser et lui succède comme organiste à la cathédrale de Salzbourg en 1777. En 1752, Aldgasser épouse en premières noces Maria Josepha, la fille de son prédécesseur J.E. Eberlin à la cathédrale. Quatre ans plus tard, il épouse en secondes noces Maria Barbara Schwab, et en troisièmes noces en 1769, la chanteuse de cour Maria Anna Fesemayer (1743–82), interprète dans Die Schuldigkeit et créatrice du rôle de Ninetta dans La finta semplice. Mozart et son père Leopold assistent à la troisième noces.

Il meurt à Salzbourg en 1777 d'une attaque cérébrale alors qu'il joue de l'orgue.

Références[modifier | modifier le code]

Source de traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]