Antoine Vestier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vestier.

Antoine Vestier, né à Avallon le 27 avril 1740 et décédé à Paris en 1824, est un peintre français.

Il est le père de l'architecte Nicolas Jacques Antoine Vestier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Appartenant à une famille de marchands d'Avallon, originaires de Troyes, il montra très jeune des dons pour le dessin et la peinture qui attirèrent l'attention d'un notable du pays, le comte de Chastellux. Grâce à lui, il put quitter sa Bourgogne natale et s'installer à Paris où il est l'élève de Jean-Baptiste Pierre.

Les récits familiaux parlent de voyages en Angleterre et aux Pays-Bas.

Il y rencontra Antoine Reverend, maître-émailleur, allié au peintre Danloux, dont il épousa la fille, Marie-Anne, le 30 avril 1764. Il suit à cette époque les cours de l'Académie royale de peinture. Après la mort de son beau-père, il se qualifie dans les actes de naissance de ses enfants comme peintre-émailleur.

Peintre miniaturiste et excellent portraitiste, il présenta ses œuvres au Salon de la Correspondance avant d'être agréé à l'Académie royale de peinture le 30 avril 1785. Il dut remettre à l’Académie les portraits de deux de ses futurs confrères, Doyen et Brunet. Après la remise de ces portraits, il est reçu à l'Académie le 30 septembre 1786 et devient peintre du roi.

Comme beaucoup d'artistes, il a été logé au palais du Louvre avant la Révolution et a été le voisin du peintre David.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Iconographie[modifier | modifier le code]

  • Buste en bronze par le sculpteur Philippe Laurent Roland, 1806, conservé à l'Institut de France.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Son fils:

Les fils de ce dernier:

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Sueur, Le portraitiste Antoine Vestier (1740-1824), Rueil-Malmaison, 1974, ouvrage dactylographié publié par l'auteur à 200 exemplaires.
  • Anne-Marie Passez, Antoine Vestier, 1740-1824, La Bibliothèque des Arts, Fondation Wildenstein, Paris, 1989.Ouvrage publié avec le concours de Joseph Baillio et de Marie-Christine Maufus.
  • BnF Gallica : Congrès archéologique de France : Auxerre Avallon 1907, Les Vestier

Articles connexes[modifier | modifier le code]